Moustapha Cissé pète un câble : « Entre moi et les Mbacké-Mbacké, c’est fini… »

Dans une interview accordée au journal L’Observateur, Moustapha Cissé Lô pète les plombs et se dresse contre toute une population, celle des Mbacké-Mbacké de Touba. Et Moustapha Lô, fidèle à son pseudo de « bouche à incendie » a enflammé des « pauvres gens » qui n’ont fait qu’exprimer leur voix à travers des urnes. Pour lui, ses relations avec les Mbacké-Mbacké sont terminées. Voici un résumé de ses propos tirés de son interview avec l’Obs de ce jeudi :

« Avons-nous le même personnel politique (ministre, directeurs, etc.), que les zones où le Oui l’a emporté? Le département de Mbacké fait partie des plus grandes localités mais à chaque fois on fait allusion à qu’une personne: Moustapha Cissé Lô. Pourtant, il y a un ministre, des directeurs nationaux, des députés. Quel est leur rôle, pour qu’à chaque fois, c’est moi qui suis indexé. (…) Parce que tout simplement, Moustapha Cissé Lô a bon dos…Cette élection sera la dernière à laquelle mon nom sera mêlé au département de Mbacké. Parce que, je ne vais plus y voter. Je ne vais pas perdre 50 millions FCFA pour un parti dont la chute n’est causée que par ses propres membres qui sanctionnent en votant Non. Ce sont des choses que je ne vais plus accepter…Les gens disent que je suis insolent alors que 90% des Mbacké-Mbacké de Touba, c’est moi qui les règle. Pourquoi ils ne m’ont pas rejeté pour insolence? C’est à moi qu’ils posent toutes leurs doléances: passeports, appuis pour les Magal, assistance aux nécessiteux, etc. Maintenant, comme je suis insolent, qu’ils aillent voir ailleurs. J’ai pris la décision de ne plus régler ou intervenir dans la résolution de leurs problèmes, qu’aucun Mbacké-Mbacké ne me demande plus de soutien pour un magal ou pour obtenir un passeport. C’est fini!« .

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com