Moustapha Cissé Lô, un petit type qui voulait être président…Un opportuniste qui s’en fout de Macky

Les hommes politiques proches de Macky ne finiront jamais de nous surprendre. Ils accusent Abdoulaye Wade de parjure, rappelant à chaque occasion, l’expression « Wax waxeet » pour stigmatiser le Pape du sopi comme un vieillard qui ne tient jamais parole.
Mais aujourd’hui, l’histoire donne raison à ceux qui pensent que Macky est entouré de politiciens de petits calibres qui n’ont que deux objectifs : le poste et l’argent…
Et la récente élection de Moustapha Cissé Lô au poste de président du parlement de la CEDEAO (Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest) illustre parfaitement l’opportunisme politique dont fait montre les proches du président Macky Sall.

Le 4 février
Moustapha Cissé Lô, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, a été élu, avec acclamations, président du Parlement de la Cedeao à Abuja, au Nigeria succédant ainsi à l’honorable Iké Ekweremadu, président sortant. Il est élu pour 4 ans.
Dès son retour au Sénégal, le tout nouveau president du parlement de la CEDEAO s’est prononcé en faveur du “OUI” au referendum que veut organiser le president Macky Sall pour la reduction de son mandat
Et pourtant depuis 2013, Moustapha Cissé Lô était connu pour être un opposant farouche à la réduction du mandat du président

Moustapha Cissé Lô en mars 2015
« Toute la politique du monde est faite de “wax waxèt”. Ainsi, je demande au président de faire ses 7 ans, n’en déplaise à ceux qui lui disent de réduire son mandat. La loi du Sénégal, qui est plus que la promesse de campagne électorale, dispose que le président est élu pour 7 ans. Je conseille au président de ne pas proposer un référendum. Il ne lui appartient pas de faire ça. Il devrait interroger le Conseil constitutionnel sur la légalité de la mesure référendaire, mais je pense que le référendum est illégal”. Ces propos ont été rapportés par “Grand place”.
Moustapha Cissé Lô en janvier 2016
Et c’est à Rufisque, il n’y a pas un mois de cela
«Le pouvoir ne peut être géré qu’avec «foula ak fitt» (courage et détermination). Depuis que le monde est monde, personne n’a jamais vu ou entendu quelqu’un qu’on élit pour un mandat, diminuer ce mandat pour ensuite revenir pour demander aux populations de le réélire. Cela n’a jamais existé. Cinq années ne suffisent pas à Macky pour la réalisation de ses projets. Dans un an, lui sera-t-il possible de réaliser tous les projets qu’il a entamés ? Le programme de 2012 a été bâti pour durer sept ans. Donc, ce que la majorité de l’APR veut, c’est le respect de ce délai ».

Et hier, 13 février Moustapha Cissé Lô change subitement d’avis
« Je vais voter « OUI » au référendum et ainsi participer à l’adoption du projet de révision constitutionnelle proposé par le Président de la République Macky Sall. » Il a fait l’annonce, ce dimanche, à Touba à l’occasion de son retour au bercail auréolé de son manteau de Président du parlement de la CEDEAO.
Que s’est-il passé en mois d’un mois pour que Moustapha Cissé Lô change subitement d’avis ?
Son élection pour 4 ans au perchoir du parlement de la CEDEAO y est pour quelque chose. Il est président jusqu’en 2020. Que Macky perde en 2017, il s’en fout. Et que Macky perde en 2019, il s’en fout royalement. Lui, il est élu pour 4 ans et seule la mort peut le décharger de ses fonctions de président du parlement de la CEDEAO.
Donc Moustapha Cissé Lô, ce petit type, enfant de la rue devenu président d’un parlement aussi illustre qu’est celui de la CEDEAO, a eu ce qu’il voulait. Le reste, il s’en fout. Que Macky vive ou crève, il s’en FOUT…
Comme il l’a dit lui-même hier à Touba : « Je suis un fils de Touba, pur produit de l’école de la rue, avec un niveau d’instruction relativement bas, mais devenu président du parlement de la CEDEAO »…Des paroles qui en disent long sur la personnalité du parvenu qu’il est…
Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

  1. mdrrr penda yow t’es mayuvaise foi. Tu es tombée dans ton propre piège, yow tamite gueuno fi mouss kene. Dans ton texte tu cite ceci:« J’ai pour ambition de créer 500.000 emplois pour lutter durablement contre le chômage des jeunes et le sous-emploi, à travers mon programme de développement économique et social. Les axes d’intervention, vont concerner les secteurs de l’agriculture, de la production, de l’aquaculture et de l’élevage qui devront générer des emplois ‘’pour permettre au pays de former sa jeunesse. Avant de répondre à ces besoins, la priorité réside dans le développement de ‘’Pôles de formation professionnelle dans toutes les régions ». Le président a bien dit qu’il a pour ambition maname mbébétam moy créer 500.000 emplois et Dieu SAIT, tu le sais les sénégalais le savent, il a fait plus de la moitié alors que son mandat et en cours et ça c juste ce qui est déclaré officiellement, dans les village les plus reculé bcp de jeunes ont été financé pour leur projet d’agriculture. Je peux accepter une chose sur ce plan que tu dises que les responsables APR sont de mauvais communicants, malgré tous les efforts que fait le président, ils peinent à a le défendre convenablement et c dommage.
    Voyons toi aussi, le débat sur la nationalité ne pourrait être inutile et sans aucun n’impact, gspr que tu ne parles pas sérieusement, on parle d’une haute trahison la, Wade c foutu de la gueule des sénégalais et par la même occasion il voulait nous imposé un autre français, quand même l’esclavage a été abolie et la colonisation c fini; voilà? Le débat est plus qu’important c vital, nous sénégalais n’accepteront plus qu’un bi national ne soit ici ne serait ce qu’un chef de quartier ou même d’ASC. C du foutage de gueule.
    « Wade est parti les mains propres »? Tu veux rire? Sur les mains de qui tu met les crimes économiques, sociales, commis. Il est plutôt parti les mains tacheté de SANG, le ventre plein de RIBA, et ZERO DIGNITE

Les commentaires sont fermés.