Moustapha Cissé Lô recadre Macky Sall : « on ne peut pas soumettre 15 questions à la fois, on aura des problèmes »

Il n’a jamais caché son opposition au projet du Président de la République, de réduire son mandat de 7 à 5. Et même lorsque Macky Sall finit de rédiger son texte, Moustapha Cissé Lô ne démord pas. “Je pense que le président de la République n’est pas une force de décision en matière de loi constitutionnelle ou de loi organique.
C’est une force de proposition. Il peut proposer et soumettre cette proposition à l’appréciation de la population, c’est à dire par voie référendaire ou par l’appréciation de l’Assemblée nationale, donc par la voie parlementaire. Mais, comme il l’avait promis pendant la campagne, il a fait son projet de révision, bien que beaucoup de personnalités de son parti ou ses alliés ne sont pas d’accord avec lui”, déclare “El pistolera” dans les colonnes du journal “Le Populaire”.
“En tant que parlementaire et membre du parti au pouvoir, j’ai déjà saisi le Président de la République par courrier et je lui ai dit qu’en matière de référendum, on ne peut pas soumettre 15 questions à la fois, parce qu’avec l’embarras de choix des électeurs, on aura des problèmes”, révèle le vice-président de l’Assemblée nationale.
En tout cas, tient-il à dire, il votera contre ce projet de Macky Sall. “Je l’ai dit et redit. Je suis pour un septennat renouvelable une seule fois et je vais battre campagne pour que le septennat passe”, dit-il.