MMM = Macky-Marème-Moustapha…C’est ça le Mackylisme ou le syndrome des trois…

LE MACKYLISME OU LE SYNDROME DES TROIS « P »

Depuis le 25 Mars 2012, le Sénégal, notre Pays est atteint d’une grave maladie qui a paralysé toutes ses parties vitales, le plongeant dans un coma profond : c’est le Mackylisme.
Comme le paludisme, le névrosisme, ou l’hystérisme, le Mackylisme constitue une très grande menace pour la survie de notre cher Sénégal qui jadis était le symbole de la bonne santé de la démocratie et du respect des droits humains en Afrique.
A l’instar de toutes les maladies contagieuses, le mackylisme causé par la piqûre d’un moustique qui s’appelle « MMM » (Macky-Marème-Moustapha), se manifeste par trois symptômes :

– La Poursuite : dans un État atteint de makylisme, les autorités n’ont qu’un seul mot à la bouche, « poursuite ». Au Sénégal, les principales victimes de ce fléau sont les opposants et particulièrement les responsables et militants du parti démocratique sénégalais. Cette poursuite se prolonge même jusqu’à la deuxième institution de notre Pays l’Assemblée nationale où le moustique « MMM » dans sa partie « Moustapha » sur ordre de sa partie « Macky » et sous la supervision de sa partie « Mariéme » est entrain de « sucer » le sang de la grande famille wadienne porteuse pourtant d’anticorps contre la dictature et la dynastie Faye-Sall.

– La Prison constitue le deuxième syndrome du mackylisme. Et oui, au Sénégal et sous Macky Sall, les opposants n’ont qu’un seul droit : celui d’aller en prison.
Le cas du frère Karim Wade arbitrairement séquestré par le régime contagieux de Macky Sall constitue le signe alarmant de notre Sénégal malade et comateux. Le kidnapping de notre frère et responsable de l’UJTL, Toussaint Manga prouve clairement que le moustique « MMM » a littéralement atteint la justice sénégalaise qui a perdu toute sa crédibilité et son indépendance.
A l’instar de ces dignes fils du PDS, d’autres Responsables jeunes et moins jeunes du parti ont subi la piqûre du moustique « MMM » et sont illégalement hospitalisés à Rebeuss.
Nous n’oublions pas ces nombreux et valeureux responsables du parti qui sont fondamentalement dans des prisons à ciel ouvert. Le cas de notre coordonnateur national en est une parfaite illustration.

-La Perfidie constitue le troisième syndrome du mackylisme.
Et oui, depuis son élection, la déloyauté, la trahison et la tromperie constituent les maîtres mots de son action à la tête de l’État. La première victime de ce syndrome est sans doute le Président Abdoulaye Wade, son géniteur politique. Macky Sall est « conçu » et « réalisé » par Maître Abdoulaye Wade qu’il tente aujourd’hui de détruire à travers son fils Karim Wade et son parti le PDS. Quelle trahison ! Ce troisième syndrome est également porté par certains responsables libéraux qui sont les traîtres de notre famille politique, avides de pouvoir et prêts à s’allier avec Macky Sall pour freiner l’élan et l’allant dont le parti démocratique sénégalais fait montre pour la reconquête du pouvoir. La confiscation de notre groupe parlementaire à l’assemblée nationale constitue un exemple de perfidie.
Le mackylisme a également touché tous les autres secteurs de notre Pays : notre économie est malade, l’éducation est moribonde, le chômage est chronique, même le système sanitaire est malade. Un étant d’urgence s’impose pour sauver ce grand malade qu’est le Sénégal sinon son acte de décès sera signé par ce régime composé d’hommes aux idées courtes.
Mais à chaque maladie, son remède. Le mackylisme sera bientôt éradiqué définitivement au Sénégal. Car les chercheurs et laborantins du parti démocratique sénégalais ont trouvé un vaccin qui s’appelle « K W » et qui sera sur le marché au plus tard en 2017. En attendant ce vaccin très efficace contre le mackylisme, nous recommandons à tous les Sénégalais de trouver une moustiquaire imprégnée en allant s’inscrire sur les listes électorales.

Vive la République
Vive le Sénégal
Vive Maître Abdoulaye Wade
Vive le PDS
Ibrahima DIOP
Membre du PDS/France, éternel Wadiste

1 Comment

Les commentaires sont fermés.