Mimi Touré débarquée d’un avion…Un scandale de trop après celui de son époux

Mimi Touré…Si ce n’est son époux, c’est donc elle…

En décembre 2015, le mari de l’envoyée spéciale du Président de la République, Mimi Touré, s’était fait alpagué par les forces de sécurité pour s’être opposé aux injonctions d’un jeune gendarme qui assurait l’ordre public. C’était à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Et voici ce qu’elle disait de son époux impulsif : « C’est d’habitude un homme courtois et très discret. Il a définitivement eu tort de s’énerver face à l’injonction musclée d’un jeune gendarme. Les hommes en tenue méritent toute la considération liée à leur fonction. Ils assurent notre sécurité, tout comme eux aussi doivent courtoisie et respect aux citoyens. Il (mon mari)  s’est excusé et l’incident est clos »…Et elle avait même ajoute qu’elle allait « l’encourager à faire du yoga pour rester zen en toute circonstance ».

Mais hier ce n’était pas son mari…Mais elle-même qui s’est débarquée du vol de Delta Airlines qui devait quitter Dakar hier pour non-respect des normes de sécurité. L’ancien Premier ministre a ainsi été prié de quitter l’avion par l’ISDS, service de la sécurité de l’appareil en question.

Selon une presse du Palais, elle aurait refusé de passer par les services de sécurité. Une disposition à laquelle ne se conforme pas le président de la République, le président de l’Assemblée nationale et le Premier ministre. Mais Mimi n’est plus premier ministre. Et elle doit se faire contrôler.

Mais la question qu’il faut se poser est la suivante : pourquoi toujours Mimi Touré ? Si ce n’est son mari, c’est donc elle.

Pourquoi ce n’est pas le mari d’Aminata Mbengue Ndiaye qui est interpelé par les flics ? Pourquoi Aminata Mbengue Ndiaye n’est pas débarquée d’un avion pour indiscipline ?

On peut poser les mêmes questions pour toutes les autres femmes du gouvernement ou de la présidence.

Mais on indexera toujours Mimi Touré.

Elle se croit tout permis. Et elle est encore obnubilée par son pseudo de Dame de fer…Ce qui lui donne souvent des airs de supériorité vis-à-vis de la gente masculine.

Avec son féminisme trop poussé qui obstrue son sens d’équité, l’envoyée spéciale du président de la République risque de se faire virer partout où elle va…

C’est la première fois que quelqu’un qui a porté le titre de « premier ministre » du Sénégal se fasse virer d’un avion pour INDISCIPLINE…Thiey !

Penda Sow pour xibaaru.com