Mamadou Lamine Keita persiste et signe : « Le renouvellement des instances du PDS est une urgence non négociable »

Malgré sa fidélité à Me Abdoulaye Wade et son combat pour la candidature du Karim Wade, Mamadou Lamine Keita reste plus que jamais convaincu que la restructuration du PDS demeure une urgence et une priorité de premier plan. Pour lui, après la reconnaissance de Wade comme Secrétaire général et après que le parti ait choisi démocratiquement Karim comme candidat du PDS, il reste un 3ème jalon à poser pour garantir un retour sans difficulté au pouvoir dès la prochaine élection présidentielle. Cette étape pour lui est incontestablement le renouvellement des instances de leur parti. « Le PDS ne peut pas continuer à fonctionner comme cela » a-t-il martelé. Le Maire de Bignona, signataire du mémorandum estime que le retour au pouvoir ne peut se faire que si le parti est animé à tous les niveaux. Mais il constate pour le regretter que c’est seulement au sommet que ça bouge avec des responsables nationaux qui ont une légitimité obsolète. Pour l’ancien Ministre c’est clair, « ceux qui refuse la restructuration du parti savent que s’ils retournent à la base pour les renouvellements ils ne reviendront pas car ne représentant plus rien chez eux. » Donc pour Mr Keita, il n’est plus question que les uns travaillent au profit des autres et que pour la bonne santé du PDS, les instances doivent être mises à jour pour qu’on sache qui est qui, qui représente quoi et qui doit être à telle ou telle place ou position. Pour y arriver, Mamadou Lamine estime qu’il ne va pas renoncer au combat mais à l’intérieur du PDS. Pour ceux leur prêtent l’intention de travailler pour Macky, Keita ironise en ces termes : « Si nous voulions rejoindre Macky, nous l’aurions fait depuis longtemps sans bruit mais nous n’allons pas attendre que Macky soit à l’aube de sa chute pour aller le rejoindre, c’est absurde… nous sommes du PDS et nous y restons ». L’objectif est donc clair pour Keita est ses amis réformistes, envoyer les vieux amis de Wade en retraite politique pour faire émerger la jeunesse. Et cela doit se faire avant le retour du PDS au pouvoir car selon Keita le renouvellement des instances du parti est congruent avec l’exercice du pouvoir, il en veut pour preuve les 12 ans de règne de Wade période durant laquelle toutes les tentatives de renouvellement n’ont pas abouti et cela fait bientôt 20 ans que les instances du PDS ne sont mises à jour. Mamadou Lamine Keita a fait cette déclaration Samedi à Bignona où il a offert un « ndogou » à ses militants.

L.Badiane pour xibaaru.com