Mamadou Hadji Cissé du PDS démasqué…Il fait pire que Fada et tous les traîtres du PDS

Les militants du PDS ont organisé ce mercredi 16 mars 2016 un point de presse  à la salle de délibérations de la mairie de Kédougou pour donner leur point de vue sur le référendum du 20 mars prochain.

Cette rencontre s’est déroulée en présence des délégués de quartiers Fadiga, Dinguessou, Mosquée, Gomba et des conseillers municipaux de la commune de Kédougou.

« Nous sommes ici réunis pour transmettre à l’opinion publique la position de Mamadou Hadji Cissé, le maire de la commune de Kédougou qui est présentement hors du territoire national. Sa position est claire. Le référendum est une affaire qui concerne tout le Sénégal, nous ne prendrons pas le risque d’aller à l’encontre de cette avancée démocratique significative de notre pays. C’est pourquoi, il demande à tous les militants du PDS de voter massivement pour le OUI. C’est ce qui nous arrange » a indiqué Mme Astou  Diagne Cissé, 1ère adjointe au maire de Kédougou

Cette prise de position de Mamadou Hadji Cissé  survient à un moment stratégique  et critique et ce moment a été bien choisi.

hadji cissé adjoint

« Le mercredi est un jour de symbole, un jour très léger.  C’est la seule voix que les gens attendaient. Son premier parti c’est Kédougou. Le maire a pris la décision en ce moment .Ce qui est important, c’est l’impact de  Mamadou Hadji Cissé sur les résultats du scrutin.  Nous croyons que le OUI va remporter » a souligné Amadou Séga Keita, militant libéral par ailleurs, président de la commission finances du conseil municipal de Kédougou.

Il faut dire qu’au de-là des divergences, les militants PDS de Kédougou ont pris l’engagement de coopérer avec tous les partisans de l’APR. Ce qui les intéresse, c’est de tout simplement massivement pour le triomphe du OUI.

Cependant, en incitant ses militants à voter massivement pour un OUI, Mamadou Hadji Cissé ne naviguerait-il pas en contresens de l’appel du NON lancé par Modou Diagne Fada qu’il défendait lors de son expulsion du PDS. Sur cette interpellation, Amadou Séga Keita, le président de la commission finances du conseil municipal de Kédougou reste formel.

« Il n’y a pas d’amalgame à faire sur cette question. L’honorable député Mamadou Hadji Cissé est le représentant légal du PDS à Kédougou, la voix légale des militants. Le référendum n’est pas une question de personne. C’est un vote qui concerne la constitution  du Sénégal. Kédougou n’a pas les mêmes intérêts à défendre que Dakar. Mamadou Hadji Cissé n’a pas les mêmes intérêts à défendre que Modou Diagne Fada. Nous sommes la voix légale et légitime du PDS dans la région de Kédougou. Il faudrait que chaque parti puisse donner son point de vue sur ce référendum. Avant de prendre cette décision d’appeler à voter pour le OUI, nous avions fait une étude minutieuse  des 15 points du référendum » a précisé M Keita.

Selon lui, les préoccupations de Kédougou sont prises en compte à travers la gestion de l’environnement, la protection  des ressources. La région de Kédougou permettra de contrôler la dégradation de l’environnement, l’utilisation des produits chimiques. Le droit à un environnement sain est un  droit constitutionnel. C’est une raison pour Kédougou de voter OUI. C’est l’occasion de restaurer le quinquennat, la limitation de l’âge des candidats. La candidature indépendante à l’élection présidentielle est fondamentale. Avec cette mesure, c’est la jeunesse qui prend le pouvoir, c’est la régulation du pouvoir. C’est autant de raisons qui ont poussé le maire, Mamadou Hadji Cissé, député et responsable du PDS à appeler tous les sénégalais, tous  les militants de la région de Kédougou à voter OUI.

Les délégués de quartiers de la commune de Kédougou  comptent également s’impliquer massivement dans le combat.

« J’appelle tous les délégués de quartiers à voter OUI. Que chacun fasse la sensibilisation dans son quartier pour demander aux populations de voter OUI. Les gens de l’APR doivent taire leurs querelles et s’unir pour voter massivement OUI. Le maire nous associe à tout ce qu’il fait » a laissé entendre M Diéry Dembélé, le porte- parole des délégués de la commune de Kédougou.

Par ailleurs, à Kédougou, les militants du PDS comptent mettre en œuvre les mêmes stratégies qu’à l’occasion  des locales  pour faire triompher le OUI au soir du 20 Mars 2016.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com