Mais où sont les 10 milliards CFA du ministre Mary Teuw Niane ? Un mensonge d’Etat qui explose

C’est l’un des plus gros mensonges d’Etat. Les gouvernements successifs de Macky, habitués aux effets d’annonce, s’adonnent à des mensonges qui finissent toujours par éclater. On peut citer les milliards promis pour le développement des régions avec les conseils des ministres décentralisé, les milliards pour la réhabilitation du Port de Kaolack avec à la clé un vote à l’Assemblée Nationale. La subvention de 5 milliards annoncée pour les moteurs hors-bords aux pêcheurs de Saint-Louis…Des promesses jamais tenues.
Mais le mensonge d’Etat que xibaaru vous révèle est récent. Il date de 2014.
Le samedi 16 août 2014, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) a annoncé le retrait de plus de « 35 000 non ayants droit » de la base de données des bourses universitaires, chiffrant le préjudice annuel à plus de dix milliards de francs CFA. « Ce sont plus de 35 000 non ayants droit qui ont ainsi été retirés de la base de données des bourses. Parmi ceux-ci un grand nombre de boursiers du troisième cycle. Le préjudice annuel dépasse dix milliards. La mise en œuvre de la nouvelle politique des bourses a également permis le nettoyage du fichier de la Direction des Bourses où figurait un grand nombre de non ayants droit, nombre d’autant plus grand, compte non tenu des nouvelles attributions » avait indiqué le ministre dans un communiqué publié par toutes les rédactions.
Le gouvernement par ce procédé avait réussi à inverser la tendance en faisant passer les étudiants pour des bandits et l’Etat pour la victime. Ce qui voudrait dire que le gouvernement payait impunément 35 000 étudiants. Mais depuis 2014, c’est 35000 bourses déjà budgétisées qui ne sont plus payées.
Mais aujourd’hui avec ces milliards déjà budgétisés qui ont été sauvés de la fraude, on pouvait payer les étudiants qui sont légalement boursiers. Mais c’est le contraire, l’Etat n’arrive même pas à payer les étudiants.
Alors il faut se poser cette question : où sont passées les milliards des 35000 boursiers fictifs ?
La vérité c’est que c’était du bluff ! Jamais des étudiants n’ont été arrêtés ou interpelés. Car pour percevoir une bourse il faut une signature. Sur 35000 signatures aucune arrestation. Et l’Etat peine encore à payer les étudiants dit légaux ou normaux. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) a même a négocié une « émission spéciale » pour que les étudiants soient payés avant le 5 juillet. Ce qui veut dire qu’il n’y avait plus d’argent pour les bourses. Alors quid des 35000 bourses indûment payées à des étudiants qui ont échappé à la fraude ?
Fenn Rek ! Doul Rek !
Quel pays !!!!!
Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Il n’y a que mensonges avec ce pouvoir des légionnaires dirigés par Macky Sall. ET d’ailleurs les mensonges sont si gros que ce qui pousse le peuple à y croire est qu’il se dit que ce n’est pas possible qu’un pouvoir mente de la sorte.

Les commentaires sont fermés.