Madiambal chante le règne de Macky : « Les sénégalais sont devenus riches, moins de délestages, les paysans sont heureux… »

Tout va bien au pays de Macky Sall…C’est du moins l’avis de Madiambal Diagne, le président de l’Union internationale de la presse francophone (UIPF).
Dans une contribution publiée hier sur plusieurs sites, Madiambal Diagne a tracé un bilan positif du magistère de Macky Sall : la progression constante du PIB, la chute du taux d’inflation, la croissance de la circulation fiduciaire etc…
Et tous ces facteurs ont amené Madiambal à la conclusion suivante : « Pris individuellement, chaque Sénégalais s’est enrichi. »
Loin de contredire notre confrère devenu président de toutes les presses francophones, on peut dire que notre Madiambal national tire trop vite des conclusions simplistes sur des chiffres aussi contestés.
Tout d’abord Madiambal mise sur du prévisionnel pour attester que l’économie sous Macky Sall va mieux quand il déclare que « le déficit budgétaire rapporté à la richesse nationale tend à être maîtrisé avec un déficit prévu de 4,5% en 2015… » Prévu mais pas encore atteint.
Ensuite Madiambal relève que « la circulation fiduciaire était de 588,1 milliards en 2010 contre 584,6 milliards en 2011 et 619,9 milliards en 2013 et 685,1 milliards en 2014 ».
La circulation fiduciaire n’est pas un critère d’enrichissement individuel encore moins synonyme d’une croissance du pouvoir d’achat. L’argent peut bien circuler au Sénégal et les sénégalais de plus en plus pauvre car la richesse étant détenue par une petite frange de la population qui, avec la traque des biens mal acquis, font de la thésaurisation.
Et Madiambal a tout faux avec des chiffres inventés lorsqu’il avance que « dans le secteur de l’électricité, le temps annuel de coupure est passé de 588 heures en 2010 à 915 en 2011 pour se stabiliser à 25 heures au 31 mai 2014 ».
C’est archi faux ! Il peut bien défendre le régime de Macky mais qu’il le fasse avec des données exactes. Dire que le Sénégal a stabilisé son temps annuel de coupure d’électricité à 25 heures au 31 mai 2014 est une aberration. Le pays détenteur du meilleur temps annuel de coupure est l’Afrique du Sud avec 40 heures de coupures l’an. Le second pays est la Côte d’Ivoire avec 42 heures de coupures d’électricité par an. Ces chiffres viennent d’être donnés par le président Alassane Ouattara qui répondait aux questions du journaliste Venance Kouassi de « Fraternité Matin » sur le retour des délestages en Côte d’Ivoire. Et pour le président ivoirien cette situation est la même depuis 2013. Alors si Madiambal dit que le Sénégal est à 25 heures de coupures en 2014, alors nous avons la meilleure distribution électrique en Afrique…Ce qui est loin d’être le cas.
Et l’analyse la plus ahurissante du cher président des journalistes francophones est quand il dit que « les préoccupations du monde rural ne sont plus la hantise des intrants agricoles ». Pour lui « la question des semences et autres intrants agricoles n’est plus aussi accrue dans le monde rural » parce que « le budget du ministère de l’Agriculture est passé de 42 milliards en 2011 à 70 milliards en 2015 ».
C’est grave quand c’est Madiambal qui écrit ça. Il n’est pas n’importe qui. C’est un grand journaliste qui a vécu toutes les alternances du Sénégal et connu tous les régimes. Il ne peut pas ignorer les souffrances du monde rural et de nos paysans qui vivent aujourd’hui un calvaire. Partout ce sont des réclamations contre les mauvais intrants et l’insuffisance des semences. Les paysans du sud et du centre, de Sédhiou à Kaolack en passant par Tamba, tous les agriculteurs dénoncent les insuffisances avec 10kg de semences par agriculteur. L’augmentation du budget du ministère de l’agriculture ne sert à rien si la politique agricole reste la même. Le problème des paysans c’est d’être dans une galère permanente avec les bons impayés et de mauvais intrants.

Si avec tout ça Madiambal pense que le Sénégalais « pris individuellement s’est enrichi » alors c’est qu’il veut défendre à tout prix l’indéfendable, surtout au prix de sa bonne foi…Et pis, il fait du mal à tous ceux qui souffrent en silence :
Ceux qui se lèvent le matin sans avoir de quoi faire bouillir une marmite par jour
Ceux qui regardent Macky donner 30 millions aux femmes de Benno alors qu’ils n’ont pas une baguette de pain
Ceux qui dorment sans manger avec le rêve de croiser une certaine Marème Faye pleine aux as…
A ceux-là, Madiambal doit le minimum de respect…
Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Ah monsieur madiambal , vous faites parti des prostituès de la republique maintenant .. Legui dal yay diambal Macky .. Pauvre Sénégal

Les commentaires sont fermés.