Macky tient enfin Wade…Une affaire de 8 milliards avec l’ARTP et…Expresso

Voici une affaire révélée par nos confrères de « Libération » qui va encore faire sortir les apéristes de leur auberge pour jacasser dans tous les journaux contre le Gorgui Wade. Selon le journal, Me Abdoulaye Wade est directement impliqué dans l’abandon d’une créance de 8 milliards de F CFA accordée par l’Agence de régulation des Télécommunications et des postes (Artp) à l’opérateur de téléphonie Expresso. Une lettre de Moustapha Guirassy, ancien ministre de la Communication et des télécommunications, le place au sommet du scandale qui pourrait connaitre une suite judiciaire, informe le journal Libération.

Dans sa livraison de ce mercredi 30 mars 2016, ledit quotidien a indiqué que le président Macky Sall, a transmis au Garde des Sceaux, ministre de la Justice, le rapport de la Cour des comptes relatif à la gestion de l’Artp. Si l’ancien directeur général de ladite structure, Ndongo Diao est déjà sous le coup d’une procédure pendante devant le premier cabinet et relatif au contrat ‘’ordurier’’ signé avec Moustapha Yacine Gueye de Mtl, il n’en demeure pas moins que la justice pourrait être amenée à s’intéresser à une autre nébuleuse dans laquelle l’Artp a ‘’offert’’ la rondelette somme de 8 milliards nos francs à Expresso.

Un cadeau suspect qui renseigne sur les relations ‘’particulières’’ entre  l’ancien régime et l’opérateur de téléphonie. En effet, renseigne la source médiatique, par délibération du 9 janvier 2012, le collège des délégués de l’Artp a ‘béni’’ deux forfaitures. Il s’agit de l’abandon de créance de cette instance de régulation sur Expresso Sénégal concernant les factures 2009, 2010 et 2011 relatives aux redevances de faisceaux hertziens (Fh) arrêtées à 8 milliards 12 millions et l’exonération du paiement des redevances de Fh dues au titre des années 2012 et 2013.

L’abandon de créances découle, selon le journal d’injonctions écrites de M. Guirassy, alors ministre de la communication, adressées à Ndongo Diaw par lettre en date du 14 Décembre.

Source Libération

3 Comments

  1. Ne pas se laisser entraîner par les titres dont ils inonderont la presse pour détourner l’attention.
    12 381 bureaux de vote annonce le ministère de l’intérieur pour donner aux sénégalais ce qu’il y a comme cartographie électorale du Sénégal.
    13 594 bureaux de vote déclare le juge pour annoncer les résultats. Durant le processus de vote, les bureaux ont augmenté de 1 213. Avec une moyenne de 500 électeurs par bureaux, c’est pas moins de 606 500 votes fictifs qui ont été comptabilisé pour le OUI. Ce qui permet de voler la victoire du NON pour la donner au OUI et de hausser le taux de participation.
    Face à ces évidences incontestables, je n’attend des fanatisés que des « va chercher du boulot », « tu es hors sujet », « le référendum est derrière nous », « tu ne peux digérer ta défaite », etc, etc. Tout ce qui peut détourner du sujet est le bien venu. Le seul argument possible, c’est le refus d’argumenter, un gros « Maa tey ». Une vérité s’affiche plus clairement: ces réformes sont obligatoires à Macky à tout prix, même au prix du gonflement des bureaux de vote. La raison de ce référendum n’est pas encore dite au peuple sénégalais.
    NB
    Je soupçonne que ni le juge, ni un autre du pouvoir n’ira aborder ce sujet pour tenter une explication de ces 1213 bureaux de vote fictifs. Ils tenteront, comme a commencé de le faire Mimi Touré, de noyer l’affaire par le lancement de d’autres sujets dans les titres des médias. Quitte à payer. Nous aurons prochainement beaucoup de titres sur le statut de l’opposition, le chef de l’opposition, Tant de milliards « investis par telle banque, un joli chiffre offert par le FMI, traque des biens mal acquis, récupération des « biens » de Karim, etc. Mais le sujet de la fraude, ils le fuiront. Même leurs fanatisés sont en train de chauffer leurs insultes.

  2. Demain le même journal tirera que Macky est bien tenu par son remplaçant pour avoir exonéré 15 milliards à la Sonatel et ainsi va le monde. Vous autres de Libération soyez plus intelligent que cela…

  3. LE PROBLÈME DE MACKY, C’EST UN PEUREUX.IL NE FERA RIEN. IL N’OSE PAS EMPRISONNER WADE.
    LE JOUR OU IL OSERA LE FAIRE,ON VERRA.
    VOUS VERREZ IL NE SE PASSERA RIEN. C’EST DU BLUFF. JE CROIRAIS A MACKY LE JOUR OU IL METTRA WADE EN PRISON.
    JE DIRAIS QUE C’EST UN HOMME.

Les commentaires sont fermés.