Macky tance les ministres Oumar Youm et Yakham Mbaye…Ils sont allés trop loin en insultant Dansokho

Les « couillons » responsables de l’APR qui avaient mieux à faire que de s’en prendre à Amath Dansokho sont loin d’avoir la bénédiction du Chef de l’Etat.
On risque de moins entendre ces cancres parce que le locataire du Palais leur
a ordonné de clouer leur sale bec et de se ranger car ces insultes à l’endroit de son Ministre Conseiller ne sauraient lui profiter. Macky a sonné la fin de la récréation en appelant les ministres aux grandes gueules de se taire. Bien fait pour Yakham Mbaye et Oumar Youm…

C’est vrai que quand on n’a aucune expérience politique, culturelle, démocratique et républicaine, on peut facilement oublier de se laver le dernier en sortant des toilettes. Quand un pays est en ébullition ne faut-il pas lancer une alerte afin de le sauver du naufrage?
Le Ministre Conseiller Amat Dansokho, en sage, avait osé faire un appel à la rigueur pour un changement des conditions de vie des Sénégalais avant le chaos.
Où est le mal dans ce qu’a dit le communiste? Quand des affamés sortis du néant prennent la parole, quand des accidentés de l’histoire sont parachutés au plus sommet de l’état, alors, Il y a forcément désordre dans la République.
Maintenant, s’ils veulent attaquer chaque personne qui donne son point de vue sur des affaires concernant l’amélioration de la vie, cela devient grave. Comment peut-on être dans un gouvernement et ne pas accepter les critiques?
Sommes-nous dans une dictature?
Le lion Amath Dansokho a été attaqué par beaucoup de personnalités du gouvernement parce qu’il avait exprimé son point de vue. Il avait seulement parlé de l’action politique du gouvernement et des chiens errants l’avaient traité de tous les péchés d’Israël.
Le Président de la République, Macky Sall en personne, soucieux de la souffrance de la population sénégalaise avait fait la même chose, lors du dernier conseil présidentiel, en déclarant les mêmes propos. Quand le Chef de l’Etat avait parlé, aucun de ses hommes de caniveaux n’avait osé piper mot. Le leader du Pit n’est pas n’importe qui au Sénégal. Ce qu’il a fait et enduré pour le pays, même le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse ne l’a pas subi. Le vieux Amath Dansokho mérite respect et considération. Il n’a fait que dire ce que les sénégalais dénoncent tous les jours.
Le Président de la République qui est prêt à tout pour s’assurer un second mandant avait sévèrement critiqué son gouvernement, la Senelec et la Sones, en soutenant que ce qui se passe avec les coupures d’électricité et d’eau était inacceptable. En tout cas, le Ministre Amat Dansk, en Homme courages vient de montrer qu’il n’en a rien à foutre d’un poste de Ministre (kou wédi ladjal Diouf akk Wade).
Ce qui l’intéresse c’est le bon vivre des sénégalaise.
Qui dit mieux?

Sidy Niang pour xibaaru.com