Macky snobe les presses du Palais…Il engraisse You et Madiambal puis les envoie à l’abattoir

C’est le pigeon engraissé qui devient la proie de son éleveur. Et ce dernier ne recule devant rien pour mettre sur l’autel du sacrifice les mange-mil…
Dès son arrivée en 2012, Macky s’entoure le plus rapidement possible des presses qui ont fait chuter Me Wade : le groupe Futurs Médias de « Youkhou » Ndour, Avenir communication de Ma « Diambaleries » Diagne puis plus tard de EnQuête de Mamoudou Wane. Il les engraisse à une vitesse incroyable au point que les journalistes des organes susmentionnées se transforment en accusateur dans le procès de Karim Wade. Dans les entretiens, ils condamnent tous le fils de Wade avant même le procès.
Ils font partie des voyages de Macky. « Youkhou » Ndour devient ministre puis ministre conseiller. « Diambaleries » Diagne obtient son ticket pour présider aux destinées de l’Union de la presse francophone lors de la 43e édition des Assises de la presse francophone qui a vu les millions de Macky renflouer les caisses de cette organisation. Et Mamoudou Wane devient un interlocuteur privilégié du Palais…
Et bizarrement, aujourd’hui, ce sont des journalistes de ces organes engraissés par Macky qui font l’objet d’interpellations. Au début on parlait de journalistes de trois organes dont Mamoudou Wane de EnQuête. Puis à la fin on se retrouve avec des journalistes de deux organes. C’est là où se situe le hic ! Dès les premières interpellations, la presse écrivait ceci :
« Le directeur de la publication de l’Observateur, Alioune Badara Fall, et le journaliste Mamadou Seck, accusés de divulgation de secrets d’Etat, vont être présentés au procureur jeudi. Le directeur de publication du journal Enquête et du site d’informations lignedirectes.sn, Mamoudou Wane, a aussi été interpellé par les gendarmes avant d’être libéré ».
Mais que vient faire Mamoudou Wane dans  cette affaire ? Une théorie du complot car au même moment Macky se trouvait en Arabie Saoudite. Macky cherchait-il des boucs émissaires pour mieux expliquer aux Saoudiens le retard dans l’envoi des troupes sénégalais en Arabie Saoudite ?
C’est dire qu’aujourd’hui, Macky utilise les presses du palais pour faire tout ce qu’il veut. C’est normal il les a engraissées. Il les met en prison pour dire aux saoudiens « regarder les coupables, ils sont en prison ». Parce qu’il sait que ces presses du Palais ne diront absolument rien du tout.
Croyez-vous que « Youkhou » Ndour et « Diambaleries » Diagne vont s’en prendre au régime ? JAMAIS…JAMAIS
Au contraire, ils vont continuer à chanter les louanges de leur bienfaiteur et bourreau Macky Sall…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Vous vous trompez du tout au tout. Ils ont été arrêtés pour qu’ils soient auréolés du titre de martyrs de la vérité de l’information juste et de la liberté de la presse équidistante, libre, sans couleur politique, et demain, quand ils diront vive le Roi, c’est que le Roi l’aura mérité. Forcément, ce sont les héros qui l’ont dit.

Les commentaires sont fermés.