Macky Sall va arrêter Samuel Sarr et Cheikh Amar…Les raisons du pouvoir…Une info exclusive de xibaaru.com

Une information exclusive de xibaaru.com
Le président de la République vient d’instruire ses services pour mettre aux arrêts deux grands « amis » en affaires…Samuel Sarr et Cheik Amar.
Notre ARI (agent de renseignement infiltré) au Palais nous donne la bombe de la semaine : le président de la république Macky Sall serait sur le point de neutraliser les personnes qui « travaillent » pour Me Wade et son fils Karim. Et selon notre ARI, il s’agirait de l’ancien ministre l’énergie Samuel Sarr et de l’homme d’Affaires Cheikh Amar, patron de TSE. Et les raisons de Macky Sall sont à chercher du côté politique.
Samuel Sarr
Interdit de sortie du territoire, Samuel est le seul financier du PDS et l’organisateur de toutes les sorties du Pape du Sopi. Le chef de l’Etat a été mis au courant par ses services de renseignements du Palais dirigés par un certain I.D. Des dossiers ont atterri sur la table du président faisant état des millions déboursés par Samuel Sarr pour entretenir les familles des libéraux incarcérés et surtout les karimistes. Et le patron des renseignements du Palais a conclu que Samuel serait le souteneur principal de toutes les activités du PDS et des Karimistes. Et Macky veut neutraliser tout ce beau monde en mettant Samuel Sarr en prison.
Cheikh Amar
Le pauvre ! Il est victime de son amitié légendaire et même confrérique avec le Pape du Sopi, Me Wade et surtout ses accointances avec Samuel Sarr. Personne n’ignore l’amitié et les liens parentaux qui unissent Samuel Sarr à Cheikh Amar. Et qu’est-ce que le pouvoir reproche à Cheikh Amar ? Des faucons du Palais ont fait comprendre au Chef de l’Etat que Cheikh Amar serait le financier occulte du PDS et surtout de Me Wade. Le rapport des renseignements généraux a mis l’accent sur le fait que Cheikh Amar « doit de l’argent à Me Wade » et qu’il décaisse des sommes considérables pour le PDS et les Karimistes par l’intermédiaire de Samuel Sarr.
Les arrestations
Selon notre ARI, Samuel Sarr doit être mis aux arrêts sur instruction de la CREI (Cour de répression de l’Enrichissement Illicite) dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Et l’homme d’affaires Cheikh Amar serait mis dans les liens de la détention préventive sur la plainte du Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall, pour les deux bâtiments qui devraient être livrés normalement au plus tard le 31 décembre 2014 et qui sont encore au stade des gros œuvres.
Conséquences
En arrêtant Samuel Sarr et Cheikh Amar, Macky Sall sort la grosse artillerie contre Touba. Samuel Sarr et Cheikh Amar sont des talibés de Serigne Saliou et ils sont bien introduits à Touba. Mais selon notre ARI, un autre Talibé, aussi richissime, jouerait les entremetteurs avec un guide religieux très en verve pour faire comprendre à Serigne Moustapha Saliou Mbacké que ces arrestations sont le fruit d’une longue enquête minutieusement menée pour éviter à sa famille des déconvenues.
Penda Sow pour xibaaru.com

5 Comments

  1. macky sall et sa mechancete n’a pas ce mesure samuel n’a rien a foutre de toi et de tes menances

  2. Vos conneries sur Macky Sall n’ont helas de preneurs. Le site le plus incoherent, continuez et on verra bien. MDRRR !!!

  3. Doudou Andy Ngom. Il fallait aussi ajouter que tu as été pris en flagrant délit de baiser ma mère .
    De plus tu as beau tenté de faire la cour à ma soeur, ça ne passera pas.. Un gars qui sait que tu baises sa mère

Les commentaires sont fermés.