Macky Sall offre des passeports diplomatiques qui divisent la Grande Famille du milliardaire Djily Mbaye

Les passeports diplomatiques de Macky Sall sont en train de diviser les membres de la famille de l’illustre Mame Cheikh Mbaye de Louga. En effet, tout récemment, le président de la République a remis à Serigne Moussa Mbaye, fils d’El Hadji Djily Mbaye, une quinzaine de passeports diplomatiques. C’est dans le partage et les circonstances de l’octroi de ces précieux sésames que sont survenues des bisbilles entre Serigne Moussa Mbaye et un de ses neveux du nom de Mame Abdou Mbaye, par ailleurs membre de l’Apr et président de la Commission des affaires religieuses du Conseil départemental de Louga. Si l’on croit Mame Abdou Mbaye, c’est lors du Conseil des ministres décentralisé de Louga que le Président Macky Sall a accordé aux membres de la famille de Mame Cheikh Mbaye une audience au cours de laquelle il leur a demandé le service qu’ils souhaitaient qu’il leur rende. Puisque toutes les familles religieuses, à l’exception de celle de Mame Cheikh Mbaye, ont obtenu sous Wade des passeports diplomatiques, ils ont donc demandé au chef de l’État ces fameux titres de voyage très courus par les marabouts. Une requête à laquelle, indique Mame Abdou Mbaye, le chef de l’État a accédé en remettant à Serigne Moussa Mbaye quinze passeports pour les membres de la famille. «Après avoir reçu ces documents, Serigne Moussa Mbaye a remis trois à quatre passeports aux membres de la famille. Le reste, il l’a distribué à ses amis et à des personnes qui n’en ont pas droit», soutient Mame Abdou Mbaye qui ne décolère pas d’avoir été laissé en rade par son oncle. Joint par nos confrères de l’AS, le principal incriminé en l’occurrence Serigne Moussa Mbaye dégage en touche les accusations de son neveu et dément une quelconque demande de passeports diplomatiques qui aurait été faite par la famille de Mame Cheikh Mbaye lors de l’audience que lui a accordée Macky Sall. Selon Serigne Moussa Mbaye qui revendique une vieille amitié avec le locataire du Palais de la République, c’est lui qui a demandé personnellement au Président Macky Sall des passeports diplomatiques. Et quand il a reçu les précieux sésames, il en a distribué aux membres de la famille dont le père et le frère ainé de son accusateur. «C’est ainsi que Mame Abdou Mbaye est venu me trouver pour dire qu’il sait que les passeports m’ont été personnellement attribués et qu’il me supplie de lui en donner un. J’ai catégoriquement refusé parce qu’il a eu à deux reprises des problèmes avec la justice et je ne veux pas être responsable de certains de ses agissements», soutient Serigne Moussa Mbaye. Poursuivant, il ajoute : «Devant ma réponse, Mame Abdou Mbaye a menacé devant des témoins de contacter la presse pour me dénigrer. Mais je ne prendrai jamais le risque de donner un passeport diplomatique à quelqu’un qui a été arrêté par la gendarmerie pour avoir poignardé un individu»