Macky Sall exige l’évaluation du PSE depuis le groupe consultatif de Paris en février 2014

Hier, en Conseil des ministres, le président Macky Sall est revenu sur le sujet du suivi des politiques publiques. Il a invité le gouvernement à »évaluer les performances qui ont été réalisées depuis la tenue à Paris le 24 février 2015 du Groupe consultatif ». Il s’agira, selon le chef de l’Etat, de mettre l’accent sur « la mobilisation des ressources auprès des partenaires, par rapport au Plan d’actions prioritaires (Pap), la réalisation des réformes préconisées et la mise en œuvre des projets ». SMS demande au gouvernement de « publier un document de référence sur l’état d’exécution du Pse au terme de ce travail d’évaluation ».
Il a aussi jugé « impératif d’évaluer, de façon permanente, en partant de l’année 2012, toutes les politiques publiques qui ont été jusqu’ici mises en œuvre, en mettant l’accent sur les contraintes qui en ont amoindri les impacts ». D’ailleurs son Premier ministre, Mahammed Dionne lui a emboîté le pas en axant sa communication sur « les enjeux du suivi-évaluation des politiques publiques, en insistant sur les orientations définies par le chef de l’Etat ». Dionne a donc « rappelé la nécessité pour chaque département ministériel de participer, de manière active, à l’animation du Cadre harmonisé de suivi-évaluation des politiques publiques (Case) qui a été mis en place par le Président de la République ».