Macky Sall « déwadise » et séduit les populations…Wade va pleurer

Le président Macky Sall a compris que pour gagner les élections au Sénégal, il faut être proche des populations, prendre en compte leurs revendications et les satisfaire. Et il l’a montré lors du dernier conseil ministres délocalisé dans la banlieue. Et pour y arriver, le chef de l’Etat a « déwadisé », cela veut dire qu’il a mis un terme à des projets de Wade. L’ancien président avait détruit le stade Assane diouf pour y construire une tour des affaires…Mais l »actuel président a décidé autrement décide autrement

Abdoulaye Wade doit lire le dernier communiqué du Conseil des ministres. Il verra comment a su se rapprocher des populations en mettant un terme à certains de ses projets. ET les populations ont adhéré…

Voici les décisions prises par Macky Sall

Les Stades

« J’ai décidé de restituer le stade Assane Diouf à la jeunesse. (…). Cela permettra de mettre un terme à ce conflit permanent avec la jeunesse », a déclaré Macky Sall en conférence de presse, après le conseil des ministres décentralisé de Pikine. Et le Chef de l’Etat de préciser que sur le site du stade démoli depuis des années, l’Etat va « construire un nouveau stade », avec un investissement de 20 milliards.

Et ce n’est pas seulement le stade Assane Diouf car le gouvernement mis en place par Macky Sall et dirigé par le premier ministre a pris des engagements forts en direction des populations.

« Le Premier ministre, à la suite du Chef de l’Etat, a annoncé la réhabilitation des stades Alassane Djigo et Amadou Barry, de l’amélioration des stades municipaux de Dakar, ainsi que la réfection de l’écran géant du stade Léopold Sédar Senghor… » nous renseigne le communiqué du conseil des ministres

Sangalkam

« L’autre mesure prise immédiatement pour le jeunesse de Dakar est la réalisation d’un domaine agricole, dans le département de Pikine, notamment à Sangalkam, sur les terres de l’ISRA, pour 4,6 milliard. Cela permettra de créer près de 2000 emplois pour les jeunes de Dakar », dit-il.

Rufisque

« Rufisque verra son canal historique être enfin refermé et reconstruit sur un format approprié. Tout cela sera engagé sans délai parce que les habitants de Rufisque doivent vivre dans un environnement sain pour les protéger des moustiques ou autres désagréments de cette nature. »

Monde rural

Le PUDC, c’est «787 km de pistes rurales, 198 forages, et 408 villages à électrifier en 2016»
En onze mois d’exercice il a été réalisé 787 kilomètres de pistes rurales, les 35 km sont déjà réceptionnées, L’état a aussi construit 198 forages et 408 villages ont à électrifier rien que pour l’année 2016

Pour ce qui de l’agriculture « le Pudc a lancé un programme d’acquisition de machine de près de 600 motopompes d’une valeur de 3 milliards de nos francs rien que pour cette année, sans compter les 185 pompes déjà réceptionnées et livrées aux bénéficiaires cela de concert avec le ministre de l’agriculture »,

Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. La vraie question est maintenant pourquoi ceux qui défiaient WADE au pouvoir pour les beaux yeux de Idrissa SECK, se sont subitement retournés contre lui pour les beaux yeux de Macky SALL ? Qu’a Macky de plus que WADE sur le plan de la générosité et des valeurs ou sur le plan politique pourqu’il accepte à Macky ce qu’ils avaient refusé à WADE ? La réponse coule de source pour la bonne et simple raison que Macky et Idy ont un dénominateur commun qui est la MEDAILLE DE LA LEGION D’HONNEUR, et une même mission de casser du WADE. Idrissa SECK avait entamé le sale boulot et Macky l’a achevé. Maintenant, ils peuvent se permettre avec la permission de leur maître, de s’offrir en spectacle; pourvu que les WADE et le PDS en pâtissent. La victimisation de Khalifa SALL n’ayant pas réussi, le disque rayé de Idy ne vendant plus, place maintenant à Abdoul Mbaye le receleur de l’argent d’Habré qui sûrement connaitra le même sort que les autres. Nous avons tous compris que notre mal est le néo-colon et ses valets nègres de service financés par les OXFAM, OSIWA, LAMINE DIACK, BOLLORE, pour s’attaquer par une campagne de feu et de sang, au meilleur Président que le Sénégal n’est jamais connu, je veux nommer le résistant et patriote Abdoulaye WADE, qui en 12 ans a réussi ce qui devait se faire en 50 ans; malgré tout, il continu d’être, lui et son fils l’objet d’un lynchage médiatique et d’un acharnement injustifiable; heureusement que l’Emir du Qatar vient de nous rappeler qu’ils ont de la valeur les WADE, car sortir de prison et être attendu par un jet privé royal, n’est pas donné à n’importe qui; n’en déplaise aux aigris nègres de service. Les chiens aboient les WADE passent.

  2. Tout à fait @ Lamine,
    Je pense que Wade survivra 200 ans après lui…
    Que Dieu le laisse encore longtemps parmi nous….

Les commentaires sont fermés.