Macky Sall conserve son électorat de 2012…L’opposition régresse et perd plus de 200.000 voix

Selon nos confrères du journal « Le Populaire », sur 1 225 708 de suffrages exprimés, le camp du Oui a obtenu 1 959 873 voix, soit un taux de 62,54%. Alors que le camp du Non s’incline avec 733 725 voix, soit 37,44%. Le Oui est sorti victorieux dans 13 des 14 régions du Sénégal. Le Non n’a gagné que la région de Diourbel avec 59, 81% des 167 703 suffrages valablement exprimés. »

Macky et son électorat de 2012

Le président Macky peut jubiler car son électorat de 2012 lui a été fidèle. Le 25 mars 2012, le président Macky Sall recueillait 1.909.244 voix soit 65,80% des suffrages valablement exprimés.

macky 65

Et lors de ce référendum du 20 mars dernier, le président Macky Sall et le camp du Oui recueillent 1 959 873 voix soit 50.000 voix de plus que 2012.

L’électorat de Macky a même progressé en enregistrant 50.000 nouvelles voix.

Vote ethnique ?

Certains observateurs ont parlé de vote ethnique ou communautaire avec les scores à la soviétique enregistrés dans le Fouta. Mais les chiffres obtenus  disent le contraire car en dehors de Diourbel et Sédhiou où le NON est majoritaire, 43 départements du Sénégal ont voté en faveur du OUI. Et 43 départements du Sénégal n’ont pas de « Toucouleurs » en majorité.

Régression de l’opposition

L’opposition Sénégalaise a subi un revers car les opposants de Macky en 2012 ont fait mieux que les partisans du NON du 20 mars 2016. De 992.556 voix obtenues en 2012, le NON a enregistré 733.725 voix. Plus de 200.000 voix perdues en 4 ans.

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

 

9 Comments

  1. Sur un effectif de 5 496 406 électeurs inscrits, quelque 2 221 647 ont voté. Ce qui représente un taux de participation de l’ordre de 40,42%. Pour cette élection référendaire, organisée le 20 mars dernier, 13 094 bureaux de vote ont été ouverts, au niveau national et à l’étranger, a révélé ce mardi 22 mars 2016, Abdoulaye Daouda Diallo

    . C’était au cours d’une conférence de presse tenue, à Dakar. Ministre de l’Intérieur, en charge de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo a mis à profit cette rencontre, avec la presse, pour se féliciter du travail remarquable abattu par les forces de sécurité. A ce titre, souligne-t-il, quelques 10 072 éléments ont été mobilisés. Il s’agit de 4 030 gendarmes, 4 224 policiers et 1 249 Asp (Agents de sécurité de proximité).

  2. JE N’ACCORDE AUCUNE CRÉDIBILITÉ AUX RÉSULTATS DONNÉS PAR LE FANTASQUE DAOUDA DIALLO PRÉPOSÉ VOLEUR D’ÉLECTIONS
    L’APR EST UN CONGLOMÉRAT DE FRAUDEURS ET DE SATHIE

  3. xeme et sakadior sont disparu de la circulation en portant leurs valises pleines de mensonges .

  4. LA VÉRITÉ DES FAITS
    DU 20 AU 20 MARS 2016, LA PRESSE PRO MACKY OCCUPE LE TERRAIN MÉDIATIQUE ET PILONNE L’OPINION SUR UNE VICTOIRE MASSIVE DU OUI. DES TAUX ET DES POURCENTAGES SONT LIVRÉS FAISANT CROIRE À UN RAZ DE MARÉE DU OUI.
    LE POUVOIR S’ASSURE PENDANT 48 H QUE LES ESPRITS SONT BIEN FORMATÉS, CE QUI PERMET DE SONDER L’OPINION QUANT À UNE POSSIBLE CONTESTATION, AVANT LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS.
    LE TERRAIN EST DÉBLAYÉ POUR LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR QUI INTERVIENT 48 H APRÈS POUR ANNONCER DES RÉSULTATS PRÉFABRIQUÉS AVEC UN TAUX FANTAISISTE DE 62%.
    IL S’AGIT DE L’UNE DES FRAUDES LES PLUS ÉLABORÉES DE L’HISTOIRE ÉLECTORALE DU SENEGAL.
    UNE FRAUDE PLANIFIÉE AVEC LA COMPLICITÉ D’UNE PARTIE DE LA PRESSE PARTISANE ET QUÎ A ÉTÉ GRASSEMENT PAYÉE.
    LA VICTOIRE DU COMPLOT CONTRE LE PEUPLE.

  5. 5 496 406 électeurs inscrits,
    2 221 647 ont voté
    Comment Macky peut avoir
    1 959 873 soit un taux de 62,54%
    Thiey Mobel Sirah Ba

  6. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un référendum et non d’une élection. Ici on n’élit personne. Il n’y a pas de candidats. C’est Maky qui a suivi les idées de ses conseillers parisiens en Communication. Ceci afin de pousser la population à ne pas s’attarder sur son waxet. D’ailleurs les 15 points ne seront jamais appliqués dans la réalité. Un gouvernement qui n’applique pas les propres lois du pays n’appliquera pas ces 15 points. Ici il n’y a pas opposition contre majorité. Khalifa Sall n’est pas PDS tout comme Barth. Idy était de la majorité en 2012. Bref on ne peut rien comparer en 2012 et 2016. En plus si on analyse au fond on se rend compte que ce scrutin est faussé. La population sénégalaise est en majorité analphabète et ne connait pas du tout les 15 points. Les bulletin de vote sont imprimés de facon malhonnête. Le bulletin du OUI est clairement écrit de façon propre et nette en noir sur fond blanc. Les bulletin du NON sont en rose pâle avec une écriture floue en blanc. Donc tout est faussé mais personne ne s’en préoccupe

  7. Je le disais. Le NON est majoritaire mais le OUI l’emportera. C’est ce qui s’est passé. Quand on a un pouvoir comme celui-ci c’est obligatoire qu’il procèdera à de la fraude dès qu’il en a la possibilité. Tout ce que fait ce pouvoir depuis 2012 devait nous faire penser qu’il ne peut pas résister à la tentation de la fraude. Malheureusement les partisans du NON ont été naifs en ne positionnant pas des représentants dans tous le bureau armé de leur téléphone portable pour prendre des photo ou pour filmer. Un pays majoritairement analphabète est facile à manipuler. Ils votent sans comprendre ce qui est écrit dans les 15 points. Ce n’est pas comme au Bénin où 2 grands candidats de valeur se sont affrontés dignement et loyalement et le vainqueur ne fera pas de chasse aux sorcières comme chez nous.

Les commentaires sont fermés.