Macky propose, l’opposition incapable attend…Idy et Jubanti ouvrent la boîte de Pandore…

Macky a proposé un dialogue politique qui s’est rapidement mué en dialogue national. En élargissant ses consultations de l’opposition à la société civile et aux chefs religieux et coutumiers du pays, le président Macky Sall voulait éviter des questions gênantes.

Et l’opposition est tombée dans le piège du président en se murant derrière « l’invitation officielle au dialogue » qui n’est toujours pas arrivée. Tous les opposants à l’exception d’Idrissa Seck de Rewmi (il a compris très tôt le jeu de Macky Sall) qui a aussitôt fait ses propositions en vue du dialogue. Et quand Idy a proposé un « conseil supérieur de la République », le parti au pouvoir a été pris à son propre jeu du dialogue « INCLUSIF ». Et le conseil des ministres qui a suivi la déclaration de Idy a limité l’adjectif « INCLUSIF » dans des « questions ECXLUSIVEMENT d’intérêt national ».

Et l’autre opposition (tellement bête) attend encore « l’invitation officielle » au dialogue…Elle n’a rien compris dans la démarche de Idy…

Et aujourd’hui, c’est le mouvement de la société civile « JUBANTI Sénégal » qui a suivi Idy en détaillant ses propositions pour le dialogue national…

Mouth Bane et ses camarades de Jubanti Sénégal ont fait le travail de l’opposition (bête)…Jubanti Sénégal dans une déclaration rendue publique a proposé 13 points à introduire dans l’ordre du jour du dialogue national. Et parmi ces 13 points on trouve les « Affaires Pétro Tim, Mittal, Sahel Aviation, Africa Energy etc… » et la « Libération des prisonniers politique » dont Karim Wade mais aussi le cas brûlant du procès Habré…

Et Jubanti a même ouvert la boîte de Pandore qui risque de plomber le dialogue national de Macky en précisant clairement ses objectifs : « Notre Coalition rappelle au Sénégal, ses engagements pris devant les Nations Unies qui ont demandé la libération de l’otage politique Karim WADE. Ce n’est plus un secret. L’ancien Ministre d’Etat est victime d’un kidnapping d’un régime qui s’est embourbé dans le sable mouvant de la traque des biens mal acquis. Plusieurs milliards ont été perdus dans cette traque qui n’a rien rapporté aux contribuables sénégalais. Au contraire, il a vidé les caisses de l’Etat à cause des honoraires payés aux avocats. Karim Wade doit être libéré sans délai.  Par ailleurs, ce 30 mai 2016, les Chambres Africaines Extraordinaires prononceront le verdict du procès du Président Hissein HABRE. L’ancien président du Tchad est en détention arbitraire depuis 03 ans à cause de l’Etat du Sénégal devenu complice dans une bataille Tchado Tchadienne. Ce procès est une mise en scène qui vise à «liquider» une personne dont le tort a été son refus de vendre son pays aux européens. Le Peuple africain s’attend à la libération du Président Habré dont le procès n’a pas respecté les normes internationales d’un procès pénal. »

Oui Jubanti a raison…Le peuple attend beaucoup de ce dialogue national INCLUSIF…Sauf l’opposition (bête) qui attend toujours « l’invitation officielle »…

Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. mouth bane n’a jamais vu un palais…il est qui meme ?opposition ? moi APR j rigole, il va transumer demain car il a faim…

  2. je suis désolé c toi qui est bête demander une invitation officielle c’est pousser le pouvoir à définir les grandes ligne du dialogue; ce qui permettra à l’opposition de savoir les intentions réelles de Macky;

Les commentaires sont fermés.