« Macky-osé » est plus fort que « Wade wax waxeet »…Il n’y a pas photo entre le prési et l’opposition moribonde

On aura tout entendu dans ce pays concernant les agissements du président Macky Sall. Depuis 2012, les sénégalais ont élu un président que certains s’amusent à qualifier de « poltron ». Surtout l’opposition qui avait fini d’imposer sur le portrait de Macky l’expression suivante : « il n’ose pas ».
Et les opposants surtout les libéraux avec Wade en tête, confiaient à leurs proches que Macky n’oserait pas faire ceci ou cela. Xibaaru a regroupé toutes les déclarations de l’opposition qui montrent à suffisance leur méconnaissance de l’homme Macky Sall.
Ils ont dit :
• Macky n’ose pas emprisonner Karim : il l’a foutu au gnouf.
• Macky n’ose pas aller au procès : le procès s’est ouvert en juillet 2014.
• Macky ne va pas le condamner : Karim prend 6 ans ferme avec 138 milliards d’amende.
• Macky va casser le jugement avec la Cour Suprême : le pourvoi en cassation de Karim a été rejeté.
• Macky va le libérer après le rapport du groupe des experts : Karim est toujours au gnouf.
• Macky va le libérer après l’entrée du Sénégal au conseil de Sécurité de l’ONU : Karim est toujours au gnouf.
Ensuite après ces épisodes, l’opposition a ouvert une brèche en déclarant ce qui suit :
• Macky va libérer Karim après le second avis du groupe l’ONU : Karim est toujours à Rebeuss
• Macky n’ose pas faire «un wax waxeet » (se dédire) sur la réduction de son mandat : la Cour constitutionnel l’a fait à sa place…
Macky Sall a fait tout ce que l’opposition pensait qu’il ne pouvait pas faire. Et si on remonter à fin 2008 lorsqu’il quittait le PDS et créait son parti, les libéraux le comparaient à Ousmane Ngom et Idy qui avaient quitté le parti sans jamais être au-dessus de Wade.
Et Macky, en 3 ans d’opposition est devenu président en battant celui qui avait fait 26 ans d’opposition avant d’accéder au pouvoir.
Force est de reconnaître que Macky Sall est plus fort que son ancien maitre. Wade et le PDS le sous-estiment. Mais les faits parlent d’eux-mêmes : Macky n’est pas l’égale de Wade.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

6 Comments

  1. De tout ce qu’il fait à l’envers, nous en prenons acte!!!
    Wait and see!!!!!

  2. Macky est meilleur que wade sur tous les plans, bokouniou sakh école. Et je dis BRAVO Macky d’avoir respecter la constitution

  3. MATCH
    macky contre le PEUPLE
    Entraireur: cours constitutionnelle
    supportaires: la presse des 100
    Résultat: RIEN QUE DU WAKH WAKHEET

  4. Macky Sall a promis, pendant qu’il était candidat à la présidence de la république, de réduire un mandat constitutionnel de 7 ans, pour ne faire que 5 ans. En tant que candidat à la présidence, le moins que l’on puisse dire est qu’il savait que c’est la constitution qui a fixé la durée de mandat à 7 ans. Macky promet donc, en toute connaissance de cause, de réduire ce que la constitution a fixé, donc ce que les 5 sages sont chargés de veiller à la fixité. Puis, pour chercher comment se dérober face à sa promesse, Macky demande aux gardiens de la fixité s’il peut faire bouger ce dont ils sont chargés de veiller à la fixité. Naturellement ils lui répondent non. Alors il jubile qu’il avait voulu faire bouger la fixité, mais que ce sont les gardiens de la fixité qui le lui ont refusé. Et il fait répéter à ses fanatisés qu’il est un respectueux des gardiens de la fixité.
    Simple inversion de sens que la presse d’abêtissement est chargée de sertir dans le cerveau des imprudents. L’irrespect de la constitution, le non respect de la parole des 5 sages, a déjà consisté à promettre de faire bouger ce que la constitution interdit de faire bouger, ce que les 5 sages sont chargé d’empêcher de bouger.
    En justice on dit: Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Et ici, c’est le cas de Macky Sall. Ce qu’il sait impossible, il promet de le faire. Puis il annonce qu’il l’a trouvé impossible et nous demande de l’applaudir en héros.
    Eh messieurs, vous avez le droit de dormir, mais vous ne devez pas nous forcer au sommeil.

  5. Laisser Wade jouir de son repos, le problème c’est entre Macky et le peuple.

Les commentaires sont fermés.