Macky n’a pas honte…Il emprisonne tout : politiciens, avocats, marabouts, étudiants, lycéens, lutteurs et marchands ambulants

Depuis son accession au pouvoir le 25 mars 2012, Macky Sall, le président des arrestations, ne cesse de mettre en prison tout ce qu’il trouve sur sa table présidentielle. Il arrête encore et encore…
La police politique du Président Macky Sall vient d’enlever Bara Ndiaye aux portes de son école d’apprentissage…
Bara Ndiaye est le responsable des étudiants du parti Rewmi de Idrissa Seck à l’UCAD (Université Cheikh Anta Diop de Dakar). Il a été enlevé par la police politique de Macky Sall à sa sortie de l’EFI (Ecole de formation des Instituteurs) de Rufisque hier mercredi 5 Août 2015. La Police politique de Macky le soupçonne d’être aussi un des responsables des jets de pierres sur le cortège présidentiel à l’UCAD le vendredi dernier…
Et Bara n’est pas le seul responsable des étudiants arrêté. Avant lui, il y a eu le nommé El Hadj Diaw, Secrétaire Général Adjoint du Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL) qui a été arrêté samedi 1er août lorsqu’il s’est rendu au commissariat principal de Dakar pour rendre visite à des étudiants libéraux arretés.7
Et ces deux ne font qu’allonger une liste d’arrestations politiques qui jette l’inquiétude sur la nature du régime politique de Macky Sall.
Et ce que l’on constate est loin d’une perception de la démocratie réelle car Macky arrête tous ceux qui rouspètent et réclament un droit. Et dans ces lots d’arrestations validées par les ambassadeurs étrangers qui ferment les yeux sur les actes autocratiques et autoritaires du « soviétique sénégalais », on y trouve du tout…
Macky a arrêté des politiciens, des avocats, des marabouts, des lycéens, des lutteurs, des marchands ambulants…Et maintenant son jeu favori est l’arrestation des étudiants.
Le Sénégal n’a jamais connu autant de vagues d’arrestations. Karim Wade et ses coaccusés, Aïda Ndiongue, Abdou Aziz Diop, Moïse Rampino, Samuel Sarr, Me Amadou Sall, Amina Nguirane, Amina Sakho et les jeunes karimistes, Toussaint Manga, Victor Diouf, le lutteur Bathie Séras, le marchand ambulant Saër Tambédou, les marabouts Béthio Thioune et Sheikh Alassane Sène (TAREE YALLAH)…Et maintenant les étudiants Libéraux et rewmistes…
Mais jusqu’où va Macky ? Il veut arrêter tout le Sénégal, rien que pour se faire élire pour un second mandat…
Et après que fera-t-il ? Peut-être qu’il devra arrêter le temps qui va jouer contre lui…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com