Macky lance sa campagne 2017…Mais il n’est pas le seul : les opposants sont déjà sur le terrain

Macky Sall vient de lancer officieusement sa campagne pour le référendum de 2016 et la présidentielle de 2017.
Hier vendredi, le Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la République (Apr), présidée par Macky Sall, a pris la décision d’organiser, dans les prochains jours, des tournées dans des 45 départements du pays et dans les pays de résidence de la diaspora sénégalaise, en vue de remobiliser les militants, d’amplifier la massification et l’élargissement des bases du parti.
Sillonner les 45 départements du Sénégal, ce n’est pas pour prendre le thé avec les militants ou tailler bavette avec les gouverneurs, mais c’est pour « remobiliser les militants, amplifier la massification et l’élargissement des bases du parti » comme nous renseigne le communiqué de l’Alliance pour la république (APR) parvenu très tard à la rédaction de xibaaru.
A 16 mois de l’élection présidentielle de 2017, Macky met en route tous les responsables de l’APR en direction des 45 départements du pays pour massifier son parti.
Mais cette stratégie, tous les leaders l’ont compris :
Pape Diop de Bokk Gis Gis est en tournée politique depuis 8 mois.
Abdoulaye Baldé de l’UCS est en tournée chaque weekend depuis 2014.
Idrissa Seck a commencé ses tournées politiques une partie de 2015 et vient de les reprendre dans la banlieue dakaroise.
Khalifa Sall du mouvement « And Dolel Khalifa » a lancé ses émissaires à travers toutes les collectivités locales du pays.
Le PDS dort encore. Karim est en prison et Wade hors du pays : le seul parti qui rêve encore du passé…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com