Macky jette en pâture le passeport diplomatique…Charlatans, commerçants et ambulants sont des diplomates

Macky Sall distribue les passeports diplomatiques comme des petits pains. Ce sésame qui faisait autrefois la fierté des diplomates, de fonctionnaires émérites, d’hommes d’affaires utiles et indispensables à l’économie du pays, est devenu un torchon entre les mains de marchands et de commerçants, de charlatans et d’ambulants…
La récente sortie de la famille du milliardaire Feu Daily Mbaye de Louga qui confirme ne pas être le bénéficiaire des 15 passeports diplomatiques offerts par Mack, nous renseigne sur la destination finale de ces passeports très précieux. Alors quelle est cette famille qui a reçu les 15 passeports diplomatiques ? Mack ou Mangeur doivent nous le dire…Car un passeport de ce genre se vend entre 5 et 7 millions CFA sur le marché noir.
Et ce n’est pas tout…Puisque le 28 décembre dernier, une autre polémique avait aussi éclaté à Tambacounda. Macky avait offert 6 passeports diplomatiques à des Imams…Et ce fut le tollé général
Sidiki Kaba avait été accusé de le donner à des imams qui lui sont proches. D’autres l’accusaient de favoritisme dans la distribution de ces passeports. Et son chargé de communication avait envoyé à toutes les presse le communiqué contenant cette phrase qui veut tout dire : « ce n’est pas le ministre qui a offert, mais le Président pour la première fois à des imams de la région. Ceci pour les besoins de leurs participations à des réunions internationales ou la perfection de leurs connaissances ».
Pour des réunions internationales ? Pour perfectionner leurs connaissances ?
Et un imam a besoin d’un passeport diplomatique pour ça ? Les journalistes qui sont le plus concerné n’ont pas de passeports diplomatiques.
Les fonctionnaires n’ont même pas de passeports diplomatiques et pourtant ils sont beaucoup plus conviés à des réunions internationales et vont se perfectionner pour le bien de l’administration sénégalaise.
Mais aujourd’hui, ce sont des imams, des chefs religieux, des enfants de chefs religieux, des épouses et coépouses d’imams, des frères et sœurs de commerçants ainsi que des charlatans qui profitent de ce sésame précieux pour aller en toute impunité dans les pays d’Europe et d’Amérique…Et le passeport diplomatique les protège après leurs forfaits.
La conséquence est que les chancelleries occidentales ne respectent plus nos passeports diplomatiques…
Pend Sow pour xibaaru.com