Macky introduit un nouvel élément dans le dialogue national…Les absents vont pleurer

Après avoir réussi à réunir toutes les forces vives de la Nation sauf Idy « le jaloux » de Rewmi, Pape « Paul » Diop de Bokk Gis Gis, Malick « Bouki » Gakou du Grand parti et Mamadou Diop De « couloir », le président Macky Sall vient de franchir un pas important dans la consolidation des acquis issus du premier jour du dialogue national. Il a ainsi cadré les objectifs du Dialogue national avec son Plan Sénégal Emergent (PSE).

Lors du Conseil des ministres d’hier, le président Macky Sall a réitéré, « dans le respect des opinions et spécificités de chaque acteur politique, économique et social, son engagement à bâtir des convergences et des consensus dynamiques, en vue de raffermir notre pacte républicain et consolider une économie dynamique, facteur de progrès social équitable, conformément à sa vision partagée d’un Sénégal Emergent. »

C’est clair…En un mot, le président Macky Sall va tenir compte de toutes les opinions pour créer une dynamique pour un Sénégal émergent…

Et le président Macky ne s’arrête pas là car il a informé « les membres du Conseil de la mise en place d’un Comité de suivi du processus du dialogue national et de sa décision d’instaurer une Journée du Dialogue national, le 28 mai. »

Le dialogue national voulu par Macky Sall commence à prendre forme car il fait intervenir une dimension économique basée sur un consensus dynamique de toutes les forces vives de la Nation sans le jaloux, le pape et Bouki…

Penda Sow pour xibaaru.com