Macky installe la peur…Celui qui ose parler est pris comme un « terroriste »…

En mai 2014, Idrissa Seck disait de Macky ce qui suit : « Nous avons mis en place cette très large coalition pour freiner le régime actuel dans son œuvre de destruction du Sénégal. Nous voulons lancer un message clair au régime pour lui dire qu’il n’a pas respecté ses engagements et qu’il est incompétent. L’incompétence du régime n’est plus à démontrer. Macky Sall a installé une dynastie à la tête de l’État »…
Ces mots du leader de Rewmi datent de 2014. Mais bien avant lui, les libéraux avaient déjà qualifié Macky de dictateur. A Paris, le MSU de Sidy Fall, à Bruxelles, Milan, Copenhague et à la Place des Nations Unies à Genève, Macky a été traité de voleur, de sanguinaire et de dictateur…parce qu’il a installé la peur.
Celui qui parle mal de lui…va en prison
Un avocat du PDS a fait des mois de prison pour avoir dit que « Si Macky condamne Karim… », Il demande aux populations de prendre des cuillères et des fourchettes pour ne pas Macky dormir au Palais cette même nuit.
Des paroles d’un politicien prises comme une menace terroriste
C’est ça le Sénégal de Macky. Tout ce que vous direz peut être pris comme une menace terroriste.
Dites simplement que « Macky ne sortira pas ce weekend parce qu’il va pleuvoir »…Et vous serez en prison. Pourquoi ?
Parce que Macky et ses « blancs » vont transformer votre phrase en confirmant que vous avez dit ce qui suit : « Macky ne sortira pas ce weekend parce qu’il va pleuvoir des bombes ».
Macky et ses « blancs » ont ajouté le mot « bombe » qui fait de vous un terroriste. 7
Et c’est comme ça que Macky a pris tous les opposants comme des terroristes sauf une seule personne…Me Wade…
Penda Sow pour xibaaru.com