Macky ignore les problèmes comme l’eau et l’électricité…Il ne travaille que pour un second Mandat

Si Wade était appelé le monstre, Macky mérite le surnom de vampire.
Il n’arrête pas de sucer le sang du peuple en offrant ses maigres ressources à ses
alliés. Il nomme et parachutes des hommes juste pour les engraisser avec l’argent des pauvres contribuables sénégalais.
Le président Macky Sall est-il conscient du train de vie de l’état qu’il ne cesse d’augmenter alors que le peuple peine à trouver de l’eau et de l’électricité?
S’il ne recycle pas des politiciens (bandits de grands chemins) et des hommes d’affaires (voyous à col blanc) de l’ancien régime, il nomme des vauriens à des postes de  » Ministres Cons- seilles « qui se nourrissent du Trésor Public.
L’incompétent Chef de l’Etat ne rate aucune occasion pour ajouter des cordes à son arc. Les échéances de 2017 lui ont fait complètement perdre la raison ce qui fait qu’il est prêt à tout pour un second mandat.
Khalifa Dia, le Maire de Guéoul dans le département de Kébémer est nommé Ministre Conseiller au Palais des mange mil. Ce geste de Macky est une belle façon de promouvoir  » le plan Sénégal énervant « .
Avec les coupures d’eau et d’électricité, les populations dakaroises souffrent énormément. C’est la croix et la bannière pour que les habitants de la capitale trouvent le liquide précieux et du courant. Durant le weekend, des quartiers comme Liberté 6 Extension, Patte d’oie, Parcelles Assainies, Nord Foire, Scat Urbam, Dieuppeul, Sacré Cœur, Baobab étaient sevrés d’électricité et complètement assoiffées par la SONES qui a asséché leurs robinets. L’arrivée de Makhtar Cissé n’a rien changé. La Senelec continue de se foutre de la gueule des sénégalais car la fréquence des coupures a augmenté indisposant fortement les ménages. La cadence des coupures est insoutenable. La défenestration du Dg Pape Dieng n’était qu’une façon de calmer la colère populaire. Aucun programme prioritaire sérieux et ambitieux n’est pas mis en place par les autorités et c’est l’actuel DG Makhtar Cissé qui risque de s’attirer les foudres des populations très remontées.
Si Macky ne règle pas définitivement le problème de l’eau et de l’électricité qui perdure, il risque d’être électrocuté, noyé et enterré.
Comment peut-on parlait de Plan Sénégal Émergent alors que la Senelec est incapable de fournir normalement le courant aux citoyens ? La réalité est que jour après jour, Macky et son régime s’engouffrent dans une décadence inquiétante. Il est inadmissible que le Président de la République qui est Ingénieur géologue, géophysicien et qui fut Ministre de l’Energie, ne puisse pas mouiller le maillot pour la résolution définitive du problème de l’électricité au Sénégal.
Macky a-t-il été à la bonne école pour pouvoir bien porter convenablement le manteau du Président de la République sur ses épaules?
En tout cas malgré le calvaire et la colère des populations, Macky prend tranquillement ses  » kheude et ses Ndiogou  » dans son Palais princier.
 » Koumou nékhoul topeul feulé Macky Mo tay  »

Sidy Niang pour xibaaru.com

1 Comment

  1. La principale obsession de Macky c’est la protection de sa famille en cas de perte de pouvoir, et surtout au vu de ce qu’il a fait, à savoir supprimer ou violer toute loi du Sénégal qui empêchait à un président de faire du mal à la personne de son choix sur la seule base de son désir. Macky Sall sait que c’est seul son pouvoir qui protège sa famille. Il ne peut évoquer aucune loi du Sénégal ou du droit international susceptible de protéger sa famille et qui ne pourrait lui être opposée. Dés que Macky Sall perd le pouvoir on aurait pu mettre toute sa famille en prison. Prétexte ? Eviter qu’elle ne profite de la liberté pour brouiller les pistes (vous vous souvenez ?). La dictature, présentement, et l’obsession de la réélection (y compris par la fraude) sont devenues des obligations pour Macky Sall. Je répète que Macky Sall s’est mis, et a mis sa famille, en prison pire que Karim. C’est lui qui enferme Karim, mais c’est lui qui souffre. Karim peut avoir peur du passé et du présent, Macky Sall, lui, a la terreur de l’avenir.

Les commentaires sont fermés.