Macky est ses remaniements « bidon »…Le président doit se remanier lui-même et virer son Pm : il sont la source du mal

C’est le Président Macky Sall qui doit dégager de son poste de Président de la République afin d’abréger les souffrances des populations sénégalaises. C’est lui la racine du mal. Il n’a aucune vision politique. Un Etat ne se gère pas au jour le jour comme une ménagère qui se rend au marché quotidiennement.
Le Chef de l’Etat Macky Sall doit se remanier lui-même. Le problème c’est lui et non les autres. C’est un incapable, un nullard qui n’arrive toujours pas à porter convenablement sur ses épaules le manteau de Président de de la République.
Il tâtonne, trébuche, tombe, se relève, panique et remanie. Le Président de la République, Macky Sall, a procédé hier au réaménagement du Gouvernement de l’insignifiant Mahammed Boun Abdallah Dionne. Il devait aussi rendre le tablier…Maïmouna Ndoye Seck, Ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, a été remplacée par Thierno Alassane Sall. Abdoulaye Diouf Sarr, précédemment Ministre du Tourisme et des Transports aériens, est devenu Ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire. Il a cédé sa place à Maïmouna Ndoye Seck qui n’avait plus sa place dans le Gouvernement. Cette dernière qui a montré ses limites a été plafonnée Ministre du tourisme et des transports aériens.
Le revenant et chanceux Seydou Guèye a été parachuté quant à lui Ministre auprès du Premier ministre, porte-parole du gouvernement. La grande surprise est la nomination de Me
Oumar Youm au poste de Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, en remplacement de Mouhamadou Makhtar Cissé, désigné nouveau directeur général de la Senelec après le limogeage de Pape Dieng. Derrière la mutation d’Abdoulaye Diouf Sarr au Ministère des Collectivités locales, se cache une farouche manière de combattre Khalifa Sall, l’actuel Maire de Dakar. Ce qui choque dans ce jeu gouvernemental, c’est l’accord de Mouhamadou Makhtar Cissé d’occuper le poste de DG de la Senelec. On le sait ce poste maudit mène au couloir de la mort avant de servir de chair à canon.
Sidy Niang pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Macky avait dit qu’il allait limoger ceux qui auraient perdu chez eux lors des locales. Et il les limoge. Puis il leur accorde une audience et leur trouve aussitôt des planques. Maintenant il réfléchit et leur fait des promotions. Je pense qu’aucun fanatisé n’osera venir nous chanter que Macky est un homme de parole. Les hommes de parole, en général, remuent sept fois leur langue dans leur bouche avant de parler.

Les commentaires sont fermés.