Macky « électrocuté » par le SENELEC et « noyé » par la SDE…Le Sénégal, un pays en détresse qui se cherche

Macky a eu une vraie décharge de la SENELEC (Société nationale d’électricité) et tout son PSE prend l’eau de la SDE (Société des Eaux)

Le Président Macky Sall n’est pas content de la pénurie d’électricité et d’eau de ce weekend. Mais à qui la faute? Dès son accession au pouvoir, le chef de l’état avait annoncé une rupture totale des mauvaises habitudes. Même s’il montre de la volonté pour mener le Sénégal, tel n’est pas le cas pour les hommes qui l’accompagnent. Ces derniers semblent complètement oublier pourquoi ils ont été nommés, préférant faire de la politique au lieu de se pencher sur les priorités des sénégalais. Les erreurs de son règne qui se suivent et se ressemblent à la vitesse d’un TGV laissent penser qu’il n’a pas mis les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. A l’heure où il parle d’émergence, ses collaborateurs dorment sous leurs lauriers. Les calvaires subis par les populations ce weekend en sont des preuves irréfutables.
Après trois ans d’exercice du pouvoir, les coupures d’électricité et d’eau jettent du sable dans sa gouvernance du PSE « Plan Sénégal endormant ». Ses hommes ne lui disent jamais ce qu’ils font et ils ne font jamais ce qu’ils disent. L’homme fort du pays doit virer ses collaborateurs incompétents qui ne lui servent à rien et qui sont qui sont en train d’endiguer le Sénégal. Ces profiteurs du pouvoir sont à des années lumières de sa vision et de son programme. A ce rythme, ils risquent de transformer son Plan Sénégal Emergent en un  » Plan Sénégal enterrement « .
Après un weekend noir et sans eau, le Chef de l’Etat doit sortir la cravache afin que pareille situation ne se reproduise.
Pour qui connaît Macky, lui qui a rampé pour être là où il est aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper qu’il va mettre les points sur les i.
Si le Chef de l’Etat Macky Sall n’étudie pas, n’analyse pas et ne fait pas une lecture objective et rationnelle de la chute de son prédécesseur Me Abdoulaye Wade, le réveil de 2017 risque d’être brutal pour lui.
 » Plus jamais ça  » comme l’a dit le Président Macky Sall sinon…

Sidy Niang pour xibaaru.com