Macky divise l’opposition avec le…HCCT

Personne ne peut nier que Macky a réussi son pari…Celui de réduire l’opposition à sa plus simple expression.

Les élections du Haut conseil des Collectivités Territoriales ont réveillé les spectres de la division dans les rangs de l’opposition pourtant bien resserrés lors du référendum du 20 mars dernier.

Wade et le PDS participe aux élections du Haut conseil…Idy et le Rewmi boycottent ces élections.

Pape Diop et Bokk Gis Gis, Baldé et L’UCS, tous sont partants pour avoir des conseillers dans la nouvelle institutions qu’ils ne manquent pas de traiter de « budgétivores ».

Cheikh Bamba Dièye et le FSD/BJ, Malick Gakou et le Grand Parti, boycottent les élections du HCCT car ils trouvent que c’est insensé de voter NON au Référendum et de venir participer aux élections d’une institution qu’ils qualifient de « Sénat Bis »

Mais c’est Macky qui rit…

Il a réussi à diviser cette opposition que ne s’entend plus….Et pourtant la coalition présidentielle demeure intacte depuis 2012.

Benno est là et ses principaux leaders tiennent toujours la barque : Macky, Tanor, Niasse etc.

Mais c’est Mamadou Diop Decroix, leader du Parti and-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) et coordonnateur du Front de l’Opposition (FPDR) qui essaie d’apporter des réponses à cette division au sein de l’opposition. Il s’est ouvert à des confrères de la presse écrite :

« c’est l’argent du contribuable qui est utilisé pour l’entretenir…Ce n’est pas parce qu’on s’est prononcé contre quelque chose qu’on doit verser dans la radicalisation même si cette dernière est adoptée par la majorité…Aujourd’hui, le pouvoir veut augmenter le nombre de députés de 150 à 160. Mais au sein de l’opposition, nous avons clairement dénoncé cette idée. Mais si malgré tout, l’effectif passe à 160, est-ce qu’on va boycotter l’Assemblée au motif que cela coûte cher au contribuable sénégalais ? On ne va pas boycotter me semble-t-il »

Penda Sow pour xibaaru.com