Macky arme les presses du Palais…Et Wade devient le principal accusé du problème de la construction de l’AIBD…

L’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) fut l’un des grands travaux entamé par l’ancien chef de l’Etat sénégalais, le président Abdoulaye Wade, bâtisseur des temps modernes. Une fierté pour tous les Sénégalais d’avoir un aéroport international qui répond aux normes européennes. Une manne financière pour le développement économique du Sénégal avec la création des centaines de milliers d’emplois pour les sénégalais. Mais hélas quand on sait que l’actuel régime est préoccupé par un second mandat, toutes les réalisations du président Wade doivent être dénigrées sous les ordres de leur patron Macky Sall avec la complicité de la presse du palais. C’est ce qui se trame depuis quelques temps avec cette presse du Palais qui tympanise les Sénégalais sur le retard de livraison de l’aéroport (AIBD). Sans connaître les raisons de ce retard, les presses du Palais se prennent pour des experts en construction d’aéroports et font croire à l’opinion que « si l’aéroport n’est pas livré dans les délais c’est la faute à l’ancien régime ». Macky Sall, en tant que ingénieur, sait pertinemment que l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) doit répondre aux normes internationales avant son exploitation. Maintenant la question est de savoir si Macky Sall voit son intérêt dans la finition de ce joyau que son père Abdoulaye Wade a commencé ou plutôt se complaît-il dans le dénigrement… ?
Evidemment que macky va opter pour salir Wade puisque son objectif est d’avoir un second mandat. Donc tous les mauvais investissements et placements sont à l’actif de Wade et de son fils.
Jon Birahim

3 Comments

  1. Une seule certitude: Wade a initié le projet et a bien débuté les travaux. Il aurait même pu le terminer si la chance était avec le Sénégal. Le pouvoir de Macky arrive et tout se bloque, les partenaires quittent ou menace de quitter. Voilà la certitude. Maintenant dire que le pouvoir de Macky peut manquer d’argument pour faire croire qu’il n’y est pour rien, c’est penser qu’il manque d’intelligence. Nous n’allons pas leur faire cette insulte. Ils ont belle et bien une intelligence qu’ils utilisent mal.

  2. L etat doit simplement rectifier le tir en reglant les problemes pour terminer les travaux sans tambours ni trompettes ,et ensuite solder les comptes avec l ancien regime en poursuivant la traque crei ,cela ne sert a rien d arreter les travaux et de se renvoyer la balle , c est le peuple qui subit .

  3. Ceci etait previsible du momentque les aeroports de paris vont reprendre la gestion futiure de AIDB les francais reviennent en force

Les commentaires sont fermés.