Macky a-t-il les pieds sur terre ? Il grossit et son peuple maigrit…Il est vomi

La parole du Président de la République a une valeur constitutionnelle. Après 5 ans de règne, Macky devrait démissionner et que des élections soient organisées. Le peuple a d’autres chats à fouetter que d’aller voter à un référendum synonyme de gaspillage financier.
L’ivresse du pouvoir rend non seulement fou mais il change aussi les hommes en les rendant aveugles.
La parole donnée est sacrée. Ce qui fait que si Macky ne respecte pas son engagement pris devant le peuple, il pourrait être accusé d’homme qui cultive la tortuosité.
Les sénégalais croient à l’éthique, à la vertu, à la dignité, raison pour laquelle le Président Macky Sall se doit de tenir parole. Malgré le débat sur la durée de son mandat, le front social est toujours en ébullition. Pour preuves, Le peuple a faim, et pourtant Macky mange à sa faim. Le peuple vit dans une totale errance, Macky voyage.
Le peuple est malade, Macky ronfle. Le peuple souffre, Macky rigole. Les enseignants sont en grève, Macky les menace. Les coupures d’électricité reprennent, Macky s’en moque.
Le peuple réclame la traduction des voleurs devant les tribunaux, Macky les recrute dans son parti qu’est l’APR.
Le peuple exige le  » jom, le fouleu, le fayda « , Macky encourage le  » niak jom « .
Le peuple vulgarise la loyauté, Macky légalise la transhumance.
Le peuple maigrit, Macky grossit.
Le peuple noircit, Macky éclaircit.
Le peuple vote pour le respect de la parole donnée, Macky répare un  » wax waxet  » spectaculaire. Le peuple agonise, Macky prépare la présidentielle de 2017. Le peuple appelle à l’égalité des chances, Macky favorise la dynastie Faye Sall.
Le peuple réclame la transparence, Macky accélère les marchés de gré à gré.
Le peuple porte des haillons, Macky met de beaux costumes.
Le peuple mange des cailloux, Macky se gave de méchoui
Comme Macky fait semblant d’ignorer les souffrances du peuple, xibaaru lui rappelle que le peuple l’a vomi.
Quant on est incompétent, on rend le tablier et on dégage.

Sidy Niang pour xibaaru.com