Macky a libéré Omar Sarr…Et le monde n’est pas tombé sur sa tête…Et s’il libérait Karim ?

Que n’a-t-on pas dit sur la responsabilité de Macky dans les incarcérations des responsables politiques du PDS ?
On a tout lu et on a tout entendu.
Les politiciens aidés en cela par les presses libres (différentes des presses du Palais) ont attaqué le Palais et Macky. Ils ont même parlé d’otages politiques. Plusieurs organisations ont alerté sur les conséquences de ces incarcérations. D’autres ont même saisi les organisations internationales.
Au finish, « Macky a libéré les otages politiques » ou du moins ceux qu’on appelle otages politiques, presque tous sauf Karim Wade et ces coaccusés.
Mais après la libération desdits otages politiques, le PDS, la presse et les observateurs politiques parlent maintenant de « décrispation » de la part du pouvoir.
C’est important. Mais le plus important c’est qu’on attribue ces libérations à Macky et non à l’indépendance de la Justice.
Si tel est le cas, c’est Macky qui sort vainqueur de cette décrispation ou libération des prisonniers.
Alors Macky doit savoir aussi qu’en libérant les derniers « otages politiques » dans le prolongement de cette décrispation, fera de lui le bénéficiaire d’un fait historique.
Aujourd’hui, tout le monde sent le Sénégal apaisé mais avec une seule mauvaise odeur qui encombre le climat : Le cas Karim.
Et si Macky se débarrassait de cette mauvaise odeur en appliquant du baume dans le paysage politico judiciaire ? Libérer Karim ne serait jamais une marque de faiblesse. Il a libéré Omar Sarr, et c’est lui, Macky, le héros. Alors s’il libère Karim et applique ses réformes en renforçant l’indépendance de la Justice, Macky deviendrait le chantre d’un Sénégal nouveau…
Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. C’est Macky qui met en prison, c’est Macky qui libère.
    Pour l’instant sa stratégie c’est de se cacher derrière sa formulation de « large concertation pour les réformes de la constitution ». « Large concertation » alors qu’il a retenu ses points, a consulté le président de l’assemblée et le président du CC. Mais qu’importe, vu qu’il y a la pléthore de fanatisés, des dames de compagnie, de la presse des 100, bref de toute la meute qui va assaillir les médias, il y aura quand même répétition de « large concertation » avec des gens qui n’auront rien à dire ou ce qu’ils diront n’aura aucune importance puisque la décision est prise avant qu’ils ne parlent. Et au nom de cette large concertation, il faut une décrispation du climat politique. Et tous ceux qui étaient accusés de tous les péchés d’Israël retrouvent, comme par enchantement, une condition qui permet de leur accorder la liberté « provisoire ». Et les fanatisés défenseurs de la mise en prison absolument inévitable deviennent des défenseurs de la libération nécessaire. Comme des girouettes. Tout dépend de la direction du vent.
    Une leçon à retenir: Avec la justice de Macky, on peut accuser de n’importe quoi et mettre en détention provisoire pour un ou deux ans, on peut mettre en prison un député (quand il sera en prison on trouvera la formule à répéter par la presse pour justifier la nécessité), et brusquement on peut mettre en liberté provisoire pour des besoins de décrispation du climat politique. Alors, demain, quand Macky ne sera plus au pouvoir, de grâce, gardez votre mémoire fraîche.

  2. MADAME PENDA SOW ,JE SUIS D’ACCORD AVEC VOUS , MAIS AUSSI LE PDS DOIT ETRE PLUS RESPONSABLE ET DE RESPECTER LES INSTITUTIONS .VOUS ALLEZ FAIRE CECI SINON J’ALLAIS METTRE DU FEU N’EXISTE PLUS .
    ON A UN PAYS A CONSTRUIRE ,CHACUN DE NOUS DOIT DONNER SA CONTRIBUTION .
    CHERCHONS L’INTERET DU PAYS ET DE METTRE LES FAUCONS A COTE POUR UN SENEGAL PROSPERE .
    POURQUOI PAS KARIM WADE PEUT TRAVAILLER TRES BIEN AVEC MACKY SALL MEME MACKY SALL L’A DIT DANS UN ENTRETIEN .
    MA CHERE PENDA SOW ,CHERCHEZ.NOUS CET ENTREIEN SVP .

Les commentaires sont fermés.