Macky a emprunté 570 milliards en 2015…Et il a remboursé 598 milliards de dettes en 2015

Pour la mise en œuvre du PSE (Plan Sénégal Emergent) et la signature des APE (Accords de partenariats économiques),  Yoonu Askan Wi  tire sur la sonnette d’alarme concernant  les menaces qui pèsent sur  l’économie Sénégalaise. Car selon Yoonu Askan Wi, Macky a emprunté 570 milliards en 2015 mais il a payé une dette de 598 milliards dans cette même année…Emprunter moins pour rembourser plus, c’est amener le pays à la dérive.

Le Mouvement pour l’autonomie populaire communément appelé Yoonu Askan Wi, a  célébré  la fête du travail à ses manières. Ainsi, au moment où les travailleurs défilaient, les membres de ce mouvement ont, dans un communiqué, listé  les prises de position ou politiques qui menace  l’économie Sénégalaise. « Le régime de Macky Sall tente de nous d’administrer la pilule d’un PSE, troisième phase des programmes d’ajustements structurels, qui  livrent notre économie, pieds et poings liés, aux capitalismes étrangers, avec  un endettement qui plombe le développement social à un niveau jamais atteint par les régimes précédents et hypothèque l’avenir de notre génération future » a-t-on alerté  dans ce document. « Le montant du remboursement de la dette est  passé de 440,9 milliards Cfa en 2013, à 598 milliards en 2015, alors que le pays a emprunté 570 milliards en 2015 », peut-on lire dans le document. Dans ce document, Yoonu Askan Wi n’a pas épargné  le Plan Sénégal émergent. Dans ce document, les signataires déclarent : «Les orientation en mesures définies sont incapables de promouvoir une économie réellement productive, capable de donner des emplois décents aux jeunes, quand la formation professionnelle/apprentissage attendu par 60% de la population active constitué de ruraux non scolarisés, ne bénéficie que de 1% du budget national ». Car le poids de la pauvreté est prégnant. Dans  les détails, Yoonu Askan Wi a renseigné que : « 52% de  ménages vivent avec environ 02 dollars/jours ; 30% de ce stock sont dans l’extrême  pauvreté avec seulement 1 dollar/jour ».  C’est la raison pour laquelle, Yoonu Askan Wi a estimé que l’application des Accords de   partenariat économique (Ape)  signé ici   même au Sénégal dans le   cadre « d’un pseudo-partenariat » entre l’UE   et  les ACP  sera, selon le document, « Une véritable catastrophe » pour l’économie Sénégalaise. « Elle (la signature des accords) aggravera la  vulnérabilité des ménages déjà  appauvris et constituera une attaque directe contre   les travailleurs et la classe ouvrière » a alerté  Yoonu Askan Wi.
Sarah Dramé pour xibaaru.com

 

1 Comment

  1. Mais, diable, où sont passés les « plus de 300% des besoin du PSE, offerts par le Club de Paris ? Et surtout le PSE c’est sur 25 ans. Etre financé à plus de 300 % de ses besoins pour 25 ans, et se retrouver à emprunter ? Il y a absolument mensonge quelque part.

Les commentaires sont fermés.