L’unification de la grande famille du PDS plombée par les départs…Le Gorgui est diminué

Le  projet d’unification de la grande famille libérale devient de plus en plus hypothétique. Les départs successifs des ténors qui ont marqué la vie du Parti démocratique sénégalais (Pds) sont  loin de faciliter l’unité brandie par-ci et par-là sans aucune conviction. Car, la  plupart de ceux qui ont claqué la porte de façon spéculaire, entretiennent des relations extrêmement tendue avec les anciens camarades. Ainsi, depuis leurs départ du Pds, l’ancien premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, et Dr Aliou Sow qui ont créé respectivement l’Union Nationale pour le Peuple (UNP) et le Mouvement des Patriotes pour le Développement, MPD Liggeey, pour ne citer que ces deux-là, entretiennent des relations exécrables avec leurs anciens frères. A cette situation qui compromet l’unité de  la grande famille libérale, s’ajoute  le cas Modou Diagne Fada qui a,   lui aussi, rompu  les amarres d’avec ses frères, dans une animosité terrible, après des décennies d’amitié. Cette saignée sans cesse qui a vu une multitude de partis politiques et de mouvements sortir des flancs du Pds qui s’affaiblit d’année  en année, repousse à  l’éternité la concrétisation du  projet d’unité de la famille libérale. Puisque en dehors de la saignée, le Pds ne fait presque plus rêver. Ainsi, la combinaison de plusieurs facteurs qui ont occasionné la saigné au sein du Pds, la transhumance,  le gel, pour certains des activités, ont empêché la mayonnaise de ce projet hypothétique voire mort-né de prendre forme .Plusieurs des inconditionnels ont, aussi, gelé  leurs activités au sein de cet emblématique parti depuis la perte du pouvoir, en 2012. Ainsi, avec  la mise sur  pied,   ce samedi, à l’issue d’une assemblée générale, tenue à la Place du Souvenir,  du nouveau parti dénommé « Les réformateurs Démocrates/ Yeesal » (LDR/Yeesal), le projet de voir réunir la grande famille du PDS, reçoit un nouveau sacré coup.

Sarah Dramé pour xibaaru.com