l’UCS de Baldé démonte Sidiya Diop : « Un politicien ridicule qui n’a que son clavier d’ordinateur et lui-même »

Après avoir traité l’UCS (Union Centriste du Sénégal) d’Abdoulaye Baldé de parti ethniciste, Cheikh Sidiya Diop, le leader de la Ligue des Masses a été traité de politicien  « ridicule » et « prétentieux » qui ne fait que dans la calomnie.

Pour les centristes d’Abdoulaye Baldé, « L’UCS n’a connu aucune expertise ni bénéficié d’une quelconque contribution financière tant peu qu’elle soit de la part de ce Monsieur dont le seul mérite se limite à la détention d’un récépissé de parti politique fantôme… »

Voici le communiqué intégral de l’UCS parvenu à la rédaction de xibaaru

COMMUNIQUE 

L’UNION CENTRISTE DU SENEGAL UN PARTI D’UNITE AU SERVICE DU SENEGAL

Suite à sa sortie dans les colonnes du site Xibaaru, Monsieur Cheikh Sidya Diop de la Ligue des masses, notre désormais ex-allié a encore une fois versé dans le ridicule en voulant tout juste s’attirer les feux des projecteurs.

Etant un habitué des faits, ce n’est point une surprise pour l’Union Centriste du Sénégal (UCS) car il est réputé dans le landerneau politique sénégalais pour son manque de sérieux et sa non constance dans ses relations politiques.

Ses allégations sont non seulement dénuées de tout fondement pire encore ce militant d’opérette doublé de prétentieux n’a fait que dans la calomnie et la stigmatisation. Car il ignorait même l’organisation interne de son ex-allié politique, dont la plupart des hauts responsables sont issus de contrées bien éloignées de la Casamance.

L’UCS est un parti politique sénégalais comme tous les autres dont l’ambition est bâtie pour le Sénégal par des sénégalaises et sénégalais issus d’horizons divers.

L’UCS n’a connu aucune expertise ni bénéficié d’une quelconque contribution financière tant peu qu’elle soit de la part de ce Monsieur dont le seul mérite se limite à la détention d’un récépissé de parti politique fantôme, qu’il utilise comme fonds de commerce auprès de digne leaders à l’image du docteur Abdoulaye BALDE.

La réalité de la Ligue des Masses se résume à l’association de son représentant, son entourage proche, son clavier d’ordinateur et lui-même pour servir une ambition personnelle.

A vous autres, leaders politiques ou d’opinion qu’il lorgne aujourd’hui, retenez ceci « chasser le naturel, il revient toujours au galop ».

                                                                    L’Union Centriste du Sénégal

                                                           Le Bureau Exécutif Paris/ Ile-de-France