L’opposition n’existe pas au Sénégal sans Wade…90 ans et sans argent

Tant que le vieux Wade reste à Versailles…Et sans argent, alors le pouvoir peut se délecter aisément de ses victoires sur une opposition orpheline.

Le diable de l’APR dort encore

Wade n’a plus d’argent et il est handicapé par l’âge. Et l’opposition compte toujours sur lui. Comment comprendre que de gros gaillards à la fleur de l’âge puissent toujours compter sur un vieux de 90 ans (le 26 mai) qui a été spolié de plusieurs milliards par un va-nu-pieds qui est en prison à Dubaï ?

Omar Sarr et les Decroix du PDS et du FPDR attendent toujours le retour du vieux…Mais jusqu’à quand ?

Une première échéance électorale sans le vieux a été un échec. Le manque d’argent et de moyens a été le principal artisan de la défaite du NON. Et Wade lui-même s’est exprimé pour expliquer le manque de moyens de l’opposition par l’escroquerie dont il a été l’objet…

C’est clair…L’opposition au Sénégal n’existe pas sans Wade. Et les moyens n’existent pas non plus…Sans Wade.

Tout est Wade : opposition et argent…Les autres ne sont rien.

Wade continue de payer les permanents du siège du PDS, son personnel de Fann Résidence et même certains responsables du FPDR.

Ce vieux a tout donné à sa formation politique…Et aujourd’hui, il dort seul à Versailles comme s’il était dans une maison de retraite…

Et en retour, il n’a rien eu…Sinon le pire : voir toute son œuvre détruite par la médiocrité de ses lieutenants…

Penda Sow pour xibaaru.com

4 Comments

  1. Et vous dites qu’il n’a pas dargent. Pour s’opposer on a pas besoin’autant d’argent mais de convictions.

  2. Wad a beaucoup de milliards à Monaco, vous oubliez vite
    Et ensuite Wade était là pour combattre macky et empêcher la condamnation de karim sans succés. Alors il est parti bonnement se reposer et capituler. Sa venue au sengal ne changera absolumment rien du tout

  3. 12 381 bureaux de vote annonce le ministère de l’intérieur pour donner aux sénégalais ce qu’il y a comme cartographie électorale du Sénégal.
    13 594 bureaux de vote déclare le juge pour annoncer les résultats. Durant le processus de vote, les bureaux ont augmenté de 1 213. Avec une moyenne de 500 électeurs par bureaux, c’est pas moins de 606 500 votes fictifs qui ont été comptabilisé pour le OUI. Ce qui permet de voler la victoire du NON pour la donner au OUI et de hausser le taux de participation.
    Face à ces évidences incontestables, je n’attend des fanatisés que des « va chercher du boulot », « tu es hors sujet », « le référendum est derrière nous », « tu ne peux digérer ta défaite », etc, etc. Tout ce qui peut détourner du sujet est le bien venu. Le seul argument possible, c’est le refus d’argumenter, un gros « Maa tey ». Une vérité s’affiche plus clairement: ces réformes sont obligatoires à Macky à tout prix, même au prix du gonflement des bureaux de vote. La raison de ce référendum n’est pas encore dite au peuple sénégalais.
    NB
    Je soupçonne que ni le juge, ni un autre du pouvoir n’ira aborder ce sujet pour tenter une explication de ces 1213 bureaux de vote fictifs. Ils tenteront, comme a commencé de le faire Mimi Touré, de noyer l’affaire par le lancement de d’autres sujets dans les titres des médias. Quitte à payer. Nous aurons prochainement beaucoup de titres sur le statut de l’opposition, le chef de l’opposition, Tant de milliards « investis par telle banque, un joli chiffre offert par le FMI, traque des biens mal acquis, récupération des « biens » de Karim, etc. Mais le sujet de la fraude, ils le fuiront. Même leurs fanatisés sont en train de chauffer leurs insultes.

Les commentaires sont fermés.