L’opposition fait une démonstrations de force…Et de moyens : Hammer, 8X8 et campagne de luxe…

L’opposition sénégalaise, riche comme Crésus ?

La campagne pour le référendum du 20 Mars 2016 bat son plein dans tout le Sénégal.  Le parti au pouvoir (l’APR) et ses alliés n’ont pas tardé à sortir les gros moyens pour sillonner les grandes villes et villages. Pour vous dire l’importance de cette date pour le pouvoir en place, le président himself a autorisé ses ministres à retourner dans les localités respectives pour battre campagne.

Mais l’autre camp, c’est-à-dire l’opposition, regroupée au sein du « Front du Non » n’est pas en reste. Les dakarois et ceux des villes environnantes ne me démentiront pas. Ces deux derniers jours, le ballet incessant ide grosses bagnoles, entre les Hammer, Escalade, et les 8×8, montre à suffisance la force financière de l’opposition sénégalaise que nous décrivions à tort en manque d’argent.

En tout cas le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est l’une des oppositions les plus riches au monde. Il faut être suffisamment liquide pour faire une campagne avec un budget à base zéro, c’est-à-dire que les disponibilités financières sont décaissées en fonction des besoins. Un membre du Front Patriotique nous souffle que les leaders de l’opposition sont riches comme Crésus.

Idrissa Seck, président de Rewmi qui fait un aller-retour Dakar-Paris pour assister à un meeting du Front où il fera un discours d’à peine 20 minutes le mercredi 9 Mars.

Ce même Idrissa, se retrouve 2 jours plus tard à Guédiawaye pour la caravane du Non, avec à ses ténors de l’opposition, Pape Diop, Abdoulaye Baldé, Oumar Sarr, Malick Gackou entre autres. A regarder de près le cortège, on se croirait à une campagne à l’américaine.

Le régime de Macky Sall a de quoi avoir peur. Cette opposition ne lésine pas sur les moyens pour faire triompher le « NON » au soir du 20 Mars.

Pape Sembene pour Xibaaru.