Les services secrets français entrent au Palais…Ils sont cuisiniers, photographes et consultants…

La machine pour la réélection de Macky se met en place. Et le dispositif s’installe au cœur de la République, c’est-à-dire dans le Palais Présidentiel. Constitués de plusieurs hommes aux 13 métiers, des hommes blancs (si vous voulez, des Toubabs) pour certains venus directement du Gabon et d’autres venus de l’Hexagone, sont chaque jour au Palais. Ils sont cuisiniers, photographes et consultants…
Ils se nomment Charles, Olivier, Ronald. Ou encore Lionel, ce photographe, détenteur d’un badge « visiteur » qui répond à ceux qui l’interpellent : « Je suis un prestataire de services ! »…Un prestataire de service, photographe, qui se trouve derrière le chef de l’Etat ? Bizarre…Avec tous les photographes professionnelles que comptent ce pays, Le Palais fais venir un photographe people pour former des photographes sénégalais…
Nos sources sont formelles…Un ancien général de l’Armée Française en vacances au Sénégal nous donnent tous les détails de l’installation de ces espions au Sénégal : «Il n’y a que des photographes sur le badge, des consultants sur papier et des cuisiniers contractuels. Ce sont tous des agents secrets français. Depuis que le bureau de liaison en Afrique subsaharienne de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), le contre-espionnage français, a été transféré en janvier 2014 de Libreville à Dakar, toutes ces personnes que vous voyez dans les coulisses de la Présidence sont des espions français. Il ne faut pas se leurrer. Vous savez le bureau était auparavant installé depuis des années dans le Palais de Omar Bongo au Gabon puis dans celui de son fils qui lui a succédé au pouvoir. Et le Sénégal est le second pays africain où la DCRI vient s’installer. Bon au début c’était pour le terrorisme dans le Sahel. Mais il aurait été plus judicieux pour eux de s’installer au Mali. Mais pourquoi à Dakar et dans le Palais présidentiel. Je ne veux pas m’ingérer dans les affaires intérieures mais la découverte du Pétrole au Sénégal et le maintien du Président au pouvoir qui serait synonyme de la mainmise de la France sur ces gisements mais aussi pour la défense de tous ses intérêts »…nous dit notre Général à la retraite qui ajoute pour finir cette information : « Vous savez le Gabon était le seul pays d’Afrique francophone à disposer encore d’une antenne des services de renseignement intérieur français, à travers le bureau subsaharien de Libreville de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Et ce sont espions qui ont maintenu Bongo au pouvoir…Et maintenant qu’ils sont là, attendez à voir l’actuel président rester au pouvoir aussi longtemps que les français le voudront ».
La messe est dite…Et ce témoignage clair et précis renseigne sur le plan de la Présidence pour maintenir Macky Sall au pouvoir pour longtemps. Donc que le Palais nous évite de parler de photographe prestataire de services, de cuisiniers et de consultants…Ils sont tous des espions infiltrés au Palais…
Propos recueillis par Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Si cela est avéré, c’est qu’ils n’ont rien compris! Au Sénégal, c’est le peuple qui désigne son président!

Les commentaires sont fermés.