Les résultats du vote sur le règlement intérieur ont été truqués…Il n’y avait pas 150 députés

« 142 députés ont voté la loi n°13/2015 modifiant la loi n°2002-20 du 15 mai 2002 modifiée portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale…4 voix contre et 4 abstentions »…Telle est la déclaration faite par l’ président de l’assemblée nationale, Moustapha Faye-Sall…(Pardon) Niasse.
Mais où a-t-il déniché ces 150 députés alors que l’Assemblée nationale était quasiment vide au moment du vote ?
Les députés de 7 partis politiques qui ont fait le décompte crient au complot et demandent l’annulation du vote purement et simplement car il y a eu fraude et usurpation de vote…
AJ/PADS, Bokk Gis Gis, FSB/BJ, PDS, REWMI, UCS et URD ont adressé une lettre au Président de l’Assemblée Nationale pour l’annulation du vote avant la publication de la loi par le président de la République à qui a été adressé une copie de la lettre ci-dessous…

Monsieur Moustapha NIASSE
Président Assemblée Nationale
DAKAR

Objet : demande d’annulation d’un vote

Monsieur le Président,

Nous avons appris avec stupéfaction les résultats proclamés du vote de la proposition de loi modifiant la loi n° 2002-20 du 15 mai 2002 portant règlement intérieur de l’assemblée nationale.

Le décompte est manifestement faux. Il fait état de 150 voix exprimées sur 150 députés soit 100% de participation au vote, ce qui est impossible vu les absences enregistrées. Par exemple, sur les 12 députés du groupe des libéraux et démocrates, 10 étaient absents au moment du vote et sur les 19 non inscrits 15 n’étaient plus là. La majorité elle, a enregistré une trentaine d’absences avec 19 délégations de vote. Il suit de ce qui précède que près de 45 députés n’ont pas pris part au vote. Si l’on ajoute à cet effectif ceux qui sont restés dans l’hémicycle et ont voté contre la loi, nous dépassons de loin la cinquantaine de députés – soit plus de 1/3 du parlement – qui n’ont pas voté la proposition de loi. Nous voici donc bien loin des 142 voix pour, 4 contre et 4 abstentions tel que proclamé.

Il est, in fine, inacceptable et indigne d’une assemblée comme la nôtre de comptabiliser tous les députés absents au moment du vote comme des personnes qui ont approuvé la proposition de loi.

Le vote, manifestement irrégulier, doit être considéré comme nul et non avenu.

Nous vous demandons, par la présente, d’organiser un nouveau vote avant de transmettre la proposition de loi au Président de la République pour promulgation.

En comptant sur votre esprit républicain et démocrate, nous vous prions d’agréer l’expression de notre haute considération
Ont Signé :
Mamadou Diop, Secrétaire Général AJ/PADS, député non inscrit
Mme Seynabou WADE responsable BOKK GUIS GUIS député non inscrit
Mme Ndèye Dieynaba Ndiaye responsable FSD/BJ député non inscrit
Oumar SARR, Secrétaire Général Adjoint PDS Groupe des libéraux et démocrates
ThiernoBocoum responsable REEW MI député non inscrit
Abdoulaye BALDE, Président UCS député non inscrit
DjiboLeyti KA, Secrétaire Général URD député non inscrit

Copie : Président de la République (pour information).