Les presses du Palais veulent « tuer » le phénomène Karim en créant la « Grâce » du ROI

Les presses du Palais sont prêtes à tout pour faire passer l’idée que « Karim Wade s’est enrichi illicitement ». Après une parodie de procès avec une Cour de Répression de l’enrichissement illicite (CREI) truffés de juges pourris, Karim Wade a été condamné à 6 ans de prison avec une amende de 138 milliards CFA à payer à l’Etat sénégalais. Une somme sortis de nulle part avec des zones d’ombre sur le compte de 47 milliards de Singapour qui n’a jamais existé. Ni la CREI ni les avocats de la partie civile ne peuvent expliquer d’où viennent les «milliards illicites » de Karim. Ils ont simplement été inventés. Et ça tous les sénégalais le savent. Et depuis lors Karim est considéré comme une victime emprisonné illégalement. Ce qui ne plaît pas au Palais de voir dans ses geôles un prisonnier politiquement célèbre. C’est là que les presses du Palais entrent en jeu pour créer « la grâce présidentielle » pour faire de Macky le héros de cette histoire. Cette presse va jusqu’à inventer une «intervention » de sa Majesté le Roi du Maroc en ajoutant « selon l’entourage de Wade ».
Selon la presse du palais, l’entourage de Wade aurait confirmé une « intervention » du Roi comme nous le mentionne ce titre : « Mohamed VI a plaidé le dossier de Karim auprès de Macky Sall », selon l’entourage de Wade… »
C’est mesquin de la part de ces presses du Palais. Et selon elles, l’info n’est pas du palais mais de Wade. Et le journal dans sa malhonnêteté va plus loin en écrivant ce qui suit : « des sources proches de l’entourage familial de Karim Wade confient que Le Roi n’a pas envoyé des émissaires pour demander au Président Sall de libérer Karim Wade, c’est lui-même qui l’a sollicité…Et l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade, pourrait prochainement bénéficier de la grâce présidentielle. Car, des personnalités en service au Palais avancent que le Président Sall qui n’a aucune haine contre la famille de l’ex-Président Wade, est dans les dispositions de le gracier ».
C’est comme si la Famille Wade attend avec ferveur la « grâce présidentielle » et que Macky Sall, pourrait la lui offrir. Mais si vous lisez bien ces mots, cela établit clairement que Karim Wade accepte sa condamnation et dans la foulée confirme sa culpabilité d’enrichissement illicite. Et que Macky Sall devient du même coup le rédempteur et le sauveur du « phénomène » Karim Wade.
Macky veut récupérer le beurre, l’argent du beurre et la crémière en faisant filtrer une demande de grâce bidon évoquée par un « entourage » de Wade…Thiey les presses du Palais.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

1 Comment

Les commentaires sont fermés.