Les marabouts se plaignent et Serigne Bass fait reculer la police…Très loin

La cérémonie officielle du Magal de Touba a failli être gâchée par une fouille au scanner à l’entrée de la Résidence Khadimou Rassoul. Tous les chefs religieux hormis Serigne Bass Abdou Khadre et le Khalife ont été fouillés. Si certains trouvent la mesure tout à fait normal à cause du contexte d’insécurité et de terrorisme qui règne dans le monde, d’autres pensent que c’est une humiliation de trop pour des chefs religieux petit-fils de Serigne Touba qui n’ont aucune intention de nuire leur propre communauté. Plus grave, selon eux, les membres du corps diplomatique accrédité à Dakar ont été exemptés de fouille.
C’est pourquoi beaucoup d’entre eux sont sortis de leurs gonds pour aller se plaindre auprès de Serigne Bass Abdou Khadre. Aussitôt après, on ne sait par quel miracle, la police a fait machine arrière et deplacé les portiques loin de la porte d’entrée. Le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, a ensuite par la voix du communicateur traditionnel Abdoulaye Mbaye Pekh présenté aux chefs religieux et dignitaires religieux les excuses de la communauté non sans préciser que ces mesures sont liées au contexte d’insécurité avant de leur demander de faire preuve de compréhension.
Le Pop