Les libéraux ignorent les appels au dialogue de Macky et le traitent de « méchant et ingrat »

Le Parti démocratique sénégalais (PDS) en veut toujours au Président Macky Sall. Le parti du Gorgui, Abdoulaye Wade ne pardonnera jamais à Macky Sall d’avoir traqué et condamné Karim Wade pour « enrichissement illicite ».

Malgré les mots doux de Macky envers l’ex sénatrice Aïda Ndiongue qu’il a appelée « sa grande sœur » et l’appel du président au dialogue avec les libéraux, les inconditionnels de la famille Wade le traitent de « méchant et ingrat »…Ce sont les mots durs de la libérale Ndèye Gaye Cissé à l’endroit du Président Macky Sall.
Membre du Secrétariat national du Comité directeur du Pds, Ndèye Gaye Cissé, s’en est pris à Macky Sall lors de son passage sur le plateau de l’émission Grand Oral. De la radio Rewmi FM.

 « Macky Sall est “ingrat” et “méchant” »

« Si j’ai utilisé les termes ingrat et méchant, c’est parce que c’est valable. Vous savez, les gens de l’APR nous reprochent de l’appeler Macky Sall. Mais c’est automatique parce que c’est un frère. On a fait un parcours de plus de 20 ans avec lui et on l’a toujours appelé affectueusement Macky. Qu’ils nous excusent si le titre de Président nous échappe. On ne lui refuse pas d’être le Président de tous les Sénégalais et les premiers parce qu’il est issu de nos rangs. Que nous Dieu lui permette d’accomplir son mandat. Mais ce qui nous dérange, c’est cette personne sortie du néant quand il arrive au pouvoir entourée de dinosaures c’est-à-dire les Senghoriste puis les Dioufiste et enfin les Wadiste viennent l’entourer parce que, disent-ils, Macky Sall avait 27% avec Macky 2012 (…). Donc, ce frère-là, si nous du Pds, nous ne sommes pas contents de lui, c’est d’abord cette trahison. Il a trahi Abdoulaye Wade qui a œuvré à son ascension. Il a trahi un frère, Karim Wade, qui a œuvré dans beaucoup de domaines pour la promotion de Macky Sall jusqu’à son poste de Premier ministre qui était destiné à quelqu’un d’autre (Habib Sy). Donc, si les premiers actes de Macky Sall étaient d’abord de faire face à Abdoulaye Wade qu’on le traite de voleur de tapis, de casseroles, de sandales (…). Ensuite, il a mis hors circuit Karim Wade qui pouvait être son Premier ministre, qui pouvait être l’un de ses plus fidèles compagnons pour tout ce qu’ils ont partagé. Vous comprendrez que tous les instruments qui sont sur place pour la réédition des comptes dans ce pays ont été créés sous le magistère d’Abdoulaye Wade sauf la Crei et autres. Alors, il fallait trouver autre chose et ils ont déterré une loi vieille de 31 ans. »

2 Comments

  1. Macky Sall n’a pas une âme de paix.S’il parle de paix c’est qu’il s’est compris incapable de gagner une guerre. Mais jamais Macky Sall n’aura la possibilité de faire mal à son opposition et choisir de ne pas le faire pour la paix.

  2. Les gens bien informés savent très bien que la démarche de Maky n’est pas honnête. Maky est certain de perdre les législative et les présidentielles prochaines. Sauf s’il fait les mêmes trucage qu’au référendum. Ses alliances avec le PS et l’AFP ne marchent pas. Les politiciens les plus sérieux lui ont tournés le dos. Idy, Khalifa Sall, Cheikh Bamba, Baldé, Gakou, Karime sont tous des opposantes qui ont des réelles bases électorales. Niasse, Tanor, Djibo sont en fin de carrière. Maky n’est pas un homme en qui ont peut faire confiance. Son attitude par rapport à Wade et sa famille depuis son élection nous en donne la preuve. Son acharnement contre Karime et le PDS avec une méchanceté inouï en témoigne. Donc la paix c’est une bonne chose mais évitez surtout de vous faire avoir. Garder vos positions et dialoguez.

Les commentaires sont fermés.