Les Karimistes vont « tuer » Karim Wade : La guerre entre « frères et sœurs » du candidat du PDS fait rage à Paris

Les mouvements de soutien se font la Guerre
Jusqu’où ira le navire libéral ? A quelques encablures des élections présidentielles au Sénégal, il se passe des choses assez incongrues au sein de la Fédération Parti Démocratique Sénégalais France.
Xibaaru va vous livrer quelques secrets de la cuisine interne des partisans de Wade fils. En effet depuis presque un an en France, les mouvements de soutien à Karim Wade ont poussé comme des champignons à Paris. Tous les mouvements ont le même dénominateur, la libération du prisonnier politique le plus célèbre du Sénégal, en l’occurrence Karim Wade. Ils organisent réunions, conférences et marche dans les rues de Paris en concert avec le PDS France.
Mais la réalité du terrain est tout autre. Les coups tordus sont permanents entre responsables de mouvements. La jalousie gangrène les esprits. L’expression « frère et sœur » n’a plus de sens. La dernière marche des libéraux à Paris a été une parfaite illustration.
Imaginez-vous, depuis cette marche le coordonnateur du PDS Meissa Touré ne répond plus aux appels des karimistes suite à de multiples complaintes nous indique notre source bien renseignée. Il renchérit : « Bientôt une cellule de crise va être organisée avant la prochaine réunion pour régler les problèmes des mouvements, ils font semblant de s’aimer mais se détestent mutuellement, ils nous fatiguent trop, Meissa est le mur des lamentations ».
Les responsables karimistes, selon plusieurs militants libéraux contactés semblent privilégier leurs intérêts personnels au détriment de ceux du PDS. De l’autoproclamé dirigeant de Ass-Kaw, Hattab Ndiaye en passant par les autres mouvements, les responsables et bonnes volontés doivent intervenir pour assainir les cœurs et les esprits car pour le moment la maison libérale brûle.
Vivement l’esprit du SOPI au sein des mouvements karimistes en France.
Pape Sembene pour Xibaaru

2 Comments

  1. Merci Xibaaru pour les alertes. En tant que militante libérale je suis contre ces mouvements de soutien. Que leurs intérêts personnels.

Les commentaires sont fermés.