Les Karimistes du sud prêts à tout pour Karim…Ils vont marcher de la Casamance à Dakar

La CDSK toujours au front pour Karim Président.
La convention du sud pour Karim (CDSK) va poursuivre son combat pour son candidat et compte s’opposer à toute décision de justice qui ne milite pas en faveur du respect des droits de Karim. Les membres de cette organisation se sont fixé deux objectifs majeurs ; le premier est la libération immédiate de leur mentor et la seconde qui semble être la finalité de toutes leurs actions est de porter Karim Wade à la magistrature suprême. Aucun moyen légal ne sera négligé pour arriver à leur fin, ont-ils déclaré Dimanche au cours d’une rencontre tenue à leur siège de Bignona. La CDSK continue de dénoncer la détention arbitraire de son leadeur. Les partisans de Karim Wade se sont également prononcés sur la suite du procès de l’ancien Ministre d’état. Sur cette question, leur position est sans équivoque ; « plus de manipulation et plus d’erreur ». Ils mettent en garde les auteurs de toute tentative de forfaiture ou de procédure illégale. Les karimistes n’écartent pas de marcher de la Casamance à Dakar pour dire non à l’arbitraire et exiger la libération de Karim, « seul espoir pour sauver le Sénégal qui régresse de jours en jour sur le plan économique, social et le peuple perd dangereusement tous les acquis démocratiques qui ont jadis garanti la liberté des sénégalais. » C’est pour cette raison que la CDSK soutient les avocats de Karim Wade qui dénoncent les délais que la cours suprême aurait fixés pour statuer sur l’affaire le cas Wade fils et codétenus. Elle invite tous les démocrates à la mobilisation pour arrêter « la dictature rampante qui sera préjudiciable pour le Sénégal ». Réunis autour de leur coordinatrice Apsa Ndiaye, les karimistes de Bignona demandent « à ceux qui veulent du mal à Karim Wade de se ressaisir immédiatement pour éviter au pays une perte de temps inutile. »

L.Badiane pour xibaaru.com