Les ides de mars de Tanor : intronisé en mars 1996 et chassé et humilié en mars 2016

De Tanor, ce fut la gloire dans un congrès sans débat sur fond d’assassinats politiques en mars 1996…Et la chute lors d’un bureau politique avec cents débats en mars 2016 : 20 ans ténébreux et ombrageux d’un parti socialiste désocialisé.
Ce samedi 05 Mars au siège du Parti Socialiste se tenait le bureau politique de tous les dangers. Il a tenu toutes ses promesses car non seulement, les grenades lacrymogènes ont de partout et semé la zizanie mais surtout certains responsables socialistes et pas des pointes ont été molestés par les militants.
Il est bon de rappeler que le Parti Socialiste va bientôt fêter les 20 ans du fameux congrès sans débat du 30 Mars 1996 qui a vu le départ de beaucoup de ténors socialistes. C’est durant ce congrès que Abdou Diouf intronisa son dauphin Tanor Dieng comme le secrétaire général du PS.
Comme l’histoire bégaie souvent, c’est au même mois de Mars et 20 ans plus tard, plus précisément le 05, que Tanor est chassé du siège du PS par des militants en colère. En effet avec Tanor Dieng, c’est la gloire en Mars, et la chute en Mars.
Euskeuy !!
Pape Sembene pour xibaaru

1 Comment

  1. L’entêtement même de Tanor à vouloir obtenir un OUI officiel à présenter à Macky est révélateur de bien des choses cachées. Le PS n’a pas procédé à des élections primaires pour pouvoir dire que la majorité a voté OUI, et donc le PS est pour le OUI; ou la majorité a voté NON, et donc le PS est pour le NON. Il est donc évident que dire que le PS est pour le OUI, ou que le PS est pour le NON, serait un mensonge. Toute annonce d’une position du PS pour le OUI ou pour le NON serait un mensonge. Et pourquoi tenait-il à avoir un mensonge à présenter à Macky ?
    D’autre part, avant même l’annonce de Macky, Tanor lui avait dit de ne pas respecter sa promesse de faire 5 ans. Lorsque Macky a annoncé son parjure, Tanor a déclaré officiellement qu’il le soutient. Avant, pendant et après le rafistolage pour produire un texte pour le référendum, Tanor a toujours répété un gros OUI à Macky. Ignorons exprès certaines vérités, pour supposer qu’il est secrétaire général du PS parce qu’il y détient la majorité. Mais alors, dés lors pourquoi cet état des choses ne suffit pas à Tanor, il est sécrétaire général majoritaire, il a dit OUI et donc la majorité va le suivre ? Pourquoi cela ne suffit à Macky ? Pourquoi Tanor a t il besoin d’un officiel faux OUI du PS, avec tous les risques ? Surtout pourquoi, pour le OUI, Tanor a t il besoin du PS ce que Macky n’a pas eu de l’APR (selon des journaux de la place, des responsables d’APR voteront NON, sans que l’APR ne convoque un bureau politique pour leur imposer un OUI) ?
    Deux raisons justifient ce besoin de Tanor:
    – Pour des intérêts personnels et non ceux du PS, Tanor a besoin d’un OUI officiel du PS (même faux) à vendre à Macky.
    – Macky Sall, face au référendum et à toutes les prochaines élections à venir, se comporte comme un gamin à qui les parents ont annoncé qu’il ira demain à l’hôpital pour recevoir une piqûre. Le gamin, dans ces conditions, et à cause de sa peur, veut que tout le monde le rassure en répétant que cela ne fera pas mal. Comme si cette répétition pouvait anesthésier la prochaine douleur. Pour cette raison, et pour les titres de la presse des 100, Macky se contenterait mieux d’un OUI officiel, même faux.
    Et c’est la prise de risque de Tanor pour obtenir ce faux OUI officiel, qu’ils ont, Macky et lui, bousillé toutes leurs chances de pouvoir duper le Sénégal par un OUI du PS.

Les commentaires sont fermés.