Les femmes du Parti Socialistes se remobilisent autour de Tanor pour un programme politique

Les femmes du Parti socialiste (Ps) qui étaient, hier, en conclave, à la Maison du parti socialiste, en présence d’Ousmane Tanor Dieng, ont annoncé un plan d’actions afin de traduire concrètement la feuille de route tracée par le dernier Congrès de leur formation. Ces dernières ont décliné deux grands programmes : un programme politique et un programme économique. «Le programme politique, c’est la remobilisation du parti, les réunions de toutes nos instances, de la base jusqu’au sommet. Donc, à partir des comités, des sections, des coordinations, des unions régionales. Ce que nous voulons, aujourd’hui, c’est qu’il y ait des réunions régulières et des comptes-rendus, avec un comité de suivi qui puisse dire ce qui a été fait et ce qui n’a pas été fait. Parce que nous avons remarqué que beaucoup de coordinations, de sections, ne se réunissaient qu’au moment des grandes occasions», a déclaré Aminata Mbengue Ndiaye, présidente nationale des femmes socialistes. Le ministre de l’Elevage de poursuivre : «Alors, on s’est dit qu’un parti moderne doit pouvoir continuer ses activités, quelle que soit la situation, quelles que soient les activités au niveau national ou au niveau de nos partis politiques». Abordant la question du second programme qui touche le volet économique, les femmes socialistes veulent mettre fin aux difficultés qu’elles rencontrent dans l’accès aux crédits. «Il y a des programmes qui sont mis en œuvre, mais à notre niveau, en notre sein, nous avons toujours eu un Gie qui a développé des activités. Et à ce niveau, donc, nous sommes en train de nous organiser pour une mobilisation de l’épargne nationale au niveau d’abord des membres de notre parti. Et ensuite, nous allons voir comment nous allons faire pour que cette épargne puisse servir à financer des activités qui sont développées au niveau des organisations féminines que nous gérons au niveau de notre parti», a expliqué Aminata Mbengue Ndiaye.