Les enseignants perturbent l’école pendant toute l’année…Et finissent toujours par plier à la fin

Cette année, encore la même chose !!! Les enseignants se radicalisent mais plient à la fin…Après avoir perturbé l’école durant toute l’année avec leurs grèves, il retournent pour les examens de fin d’année…Et Macky avait raison de dire que ces enseignants sont des « preneurs d’otages » qui hypothèquent l’école.

Pourquoi les enseignants attendent toujours les veilles d’examen pour lâcher l’affaire ? Malgré leurs menaces gigantesques, les examens finissent toujours par se dérouler.

Qu’est ce qui cloche en réalité ? Le médiateur de la République a réussi à les faire revenir à la raison pour un bon déroulement des anticipées philo, peut être que la rétention des notes par les enseignants grévistes sera réglée aussi.

Le bras de fer des enseignants avec l’Etat est toujours rude, ils en font un tintamarre médiatique mais en réalité ils sont toujours les perdants, ils se plient, retournent dans les classes et finissent les examens de fin d’année, attendant tranquillement la prochaine année académique pour renouer avec la tradition de demander des sous.

Un Etat qui se réclame de la baguette de rupture devrait éradiquer cela depuis 2012. Les parents d’élèves subissent des traumatismes à force d’entendre grèves et débrayages. L’école sénégalaise mérite de grandes assises, sinon les ministres qui passent et ces syndicats incohérents vont finir par la tuer. Les responsabilités sont autant partagées, il n’y a pas de victime dans cette guerre qui semble politique. Ah, les élèves et les parents, les grands perdants !

Bonne chance à tous les candidats au Bac

Xibaaru.com