Macky Sall à Fatick pour faire des promesses…Comment il va tromper son peuple pour gagner en 2017

Macky Sall est le chef de l’Illusion. Il sait faire apparaître un projet extraordinaire, le conceptualiser puis d’une main de maître, il peut le faire disparaître. Et tout ceci participe du jeu de Macky pour se faire réélire en 2017.Et ce matin, Macky est à Fatick pour le conseil des ministres décentralisé. Et il va encore faire des promesses qui vont faire languir les pauvres fatickois. Et Macky n’est pas à son premier coup. Depyuis 2012, il ne fait que promettre…Et Xibaaru va vous montrer comment Macky Sall berne le peuple, le fait saliver et l’endort avec ses promesses mirobolantes.

Le jeudi 14 juin 2012, Macky Sall faisait une annonce qui allait faire rêver les Kaolackois. C’était lors du deuxième conseil des ministres décentralisé. Le président sénégalais Macky Sall a annoncé la décision de son gouvernement de construire l’Université du Sine-Saloum dans la ville de Kaolack. Il a baptisé cette université en avril 2015 du nom de Cheikh Al-Islam Mawlana Ibrahima Niasse (Baye Niasse). Mais jusqu’à présent, les Kaolackois attendent encore…Mais bien avant, le président Macky avait également promis de réhabiliter le port de Kaolack, pour lui redonner le rôle d’antan pour ainsi relancer les activités économiques liées à ce port qui jadis attirait les pays voisins du Sénégal.
Après cette annonce qui a eu un effet politique positif pour le régime de Macky Sall dans la capitale du centre, les responsables politiques libéraux revendiquent la paternité du projet de réhabilitation du Port de Kaolack. C’est le cas du dernier premier ministre du régime déchu de Wade.
Le lundi 25 juin 2012, Souleymane Ndéné Ndiaye organise la riposte avec un meeting du Parti démocratique sénégalais (Pds) au terrain Deggo de Kaolack. Il accuse Macky d’avoir volé un projet de Wade. « Vous savez très bien que parmi les projets du président Abdoulaye Wade pour Kaolack, il y avait l’urgence de la réhabilitation du port de Kaolack, mais aussi l’ouverture, dès la rentrée 2013, de l’université de Kaolack. Je prends en témoin le ministre Amadou Tidiane Bâ et le gouverneur de Kaolack pour le confirmer ».
Ce projet que Macky ne voulait plus lâcher pour avoir l’électorat de Kaolack, est la cible de plusieurs bailleurs de fonds. Les chinois s’y intéressent. Le 18 juillet 2012, Une délégation des investisseurs chinois de l’entreprise Cacs Hong-Kong par Yongtao Gu, Vice-président de la boite, a été reçue en audience par le Premier ministre, Abdoul Mbaye. La réalisation du port de Kaolack et des installations de parcs logistiques Dakar-Diamniadio ont occupé une place de choix dans les discussions.
Et le vendredi 07 décembre 2012, c’est l’apothéose. Le projet sera enfin réalisé. L’Assemblée nationale vote le budget du ministère de la pêche et des affaires maritimes dirigé à l’époque par Pape Diouf. Et dans ce budget est inscrit le financement du port de Kaolack.
« Les travaux de construction du port de Foundiougne et la réhabilitation de celui de Kaolack vont démarrer bientôt avec en perspective de nombreuses retombées qui feront revivre cette région grâce au commerce, au transport et à la transformation des produits halieutiques », a déclaré ce jour-là, le ministre Pape Diouf. Il réagissait à l’occasion du vote, à l’Assemblée nationale, du projet de budget de son département qui s’élevait à 24 996 638 280 de francs CFA pour l’année 2013 contre 15 520 957 240 francs CFA lors de l’exercice précédent. Il y avait alors une augmentation de plus de 9 milliards rien que pour les projets de Kaolack.
Et le ministre Pape Diouf avait prononcé une phrase célèbre ce vendredi 07 décembre : « Le plus grand projet de votre mandat est le projet du port de Kaolack et si vous réalisez cette infrastructure, cela suffira comme réalisation pour votre mandat »
Le budget de la réhabilitation du Port de Kaolack voté par l’Assemblée nationale, la publicité faite par les politiciens, les Kaolackois impatient de voir un futur port, Macky a atteint son objectif. Alors il range soigneusement le projet dans un tiroir. On en parle plus.
Les Kaolackois n’entendent plus le régime de Macky Sall parler de la réhabilitation du Port de Kaolack qui était son fleuron en 2012.
C’est comme ça que Macky berne le peuple et l’endort…Si vous entendez parler du port de Kaolack, c’est peut-être en rêve.
Selon une source, Macky va le ressortir en 2017 pour appâter les Kaolackois…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

1 Comment

Les commentaires sont fermés.