Les arguments d’Aliou Sall pour ne pas être un « Karim » gourmand

Comme Karim Wade a bousillé toue sympathie entre la famille présidentielle et le pouvoir, Aliou Sall, le frère du président Macky Sall essaie de se donner une légitimité politique pour ne pas être un « Karim » assoiffé de pouvoir…

Hier, Aliou Sall était sur la TFM. Il était l’invité de l’émission « Faram Faccé » animé par pape Ngagne Ndiaye.

En face du journaliste « emmerdeur » qui pose des questions déconcertantes, Aliou Sall a eu du mal à s’en sortir.

Le journaliste lui demande : « Ton frère devient président et toi, sans passé à Guédiawaye, tu deviens maire de la ville de Guédiawaye et ensuite président de l’AMS (entendez par là, Association des maires du Sénégal)…Mais comment est-ce possible ?

Aliou Sall répond : « Vous savez, moi, j’ai un vécu politique. J’ai été à l’AJ/Pads, parti de Landing Savané. J’ai été dirigeant des jeunes de l’AJ. J’ai été dirigeant de… »

Aliou Sall aura beau apporté des arguments politiques, le journaliste le coince sur le fait qu’il soit frère du Président de la république.

Le journaliste accable Aliou Sall sur les contrats pétroliers…In fine, Aliou Sall donne des conseils sur les opportunités à saisir sur la découverte de pétrole et de Gaz au Sénégal.

Le journaliste fait son travail…Et Aliou Sall est victime.

Aliou Sall est victime de la gourmandise de Karim Wade. Il doit savoir qu’après Karim Wade, aucun proche d’un ministre ne devra bénéficier d’un contrat de l’administration même s’il est qualifié, aucun fonctionnaire ne devra être parent d’un président de la république et aucun maire ne devra être le frère du président.

Et pourtant Aliou Sall posé une question importante au journaliste : « Et si je n’étais pas le frère du président, aurai-je droit à tous ses privilèges ?

Et le journaliste de répondre : « le seul problème est que vous l’êtes »…

Tout ça c’est du Karimisme…La gourmandise du fils de Wade !

Penda Sow pour xibaaru.com

Partager