Les accusations graves d’Ousmane Ngom…Tout ça pour devenir ministre dans le prochain gouvernement

Ousmane NGOM est prêt à tout pour retourner dans le gouvernement et porter ses apparats de ministre de la République pour consacrer sa victoire sur Maître Abdoulaye Wade. Car tout ce que fait Me Ousmane Ngom, c’est d’une part faire mal à son éternel bienfaiteur, Abdoulaye Wade. Et d’autre part, c’est pour échapper à la justice avec tous les dossiers que détient le pouvoir sur lui et les siens.

Et pour ça, Ousmane Ngom est prêt à tout. Même d’invoquer le diable, le répugnant comme un allié de l’opposition. Et c’est ce qu’il a fait hier lors de son face à face avec la presse à Saint-Louis. Et il a proféré des accusations tellement grave envers l’opposition que si ces propos étaient l’œuvre d’un individu lambda, ce dernier aurait sans doute été interpellé par la section de recherches de la Gendarmerie. Ousmane Ngom a accusé l’opposition d’être en collusion avec des djihadistes et des miliciens pour déstabiliser l’Etat.

Comment peut-on tenir ces propos d’une extrême gravité dans un contexte aussi menaçant après les attentats de Grand-Bassam et dormir tranquillement le soir comme si de rien n’était.

Ousmane Ngom devrait être interpellé par les enquêteurs pour qu’il clarifie ses accusations pour éviter au peuple un massacre terroriste.

Mais puisqu’insulter l’opposition est devenu la tasse de thé des protégés du Palais, alors Ousmane Ngom peur dire tout ce qu’il veut. Et s’il le fait c’est qu’il lorgne le fauteuil précieux de ministre de l’Intérieur…Et en 2017, Macky pourra dire à l’opposition : « il était votre ministre de l’Intérieur en 2012 »

Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

  1. OUI IL EST PRET A TOUT. MAIS IL FAUT QU’IL FASSE ATTENTION.
    IL PARAIT QU’IL EST DE COLLUSION AVEC LES TERRORISTES DE BOKO HARAM. DONC OUSMANE NGOM EST UN TERRORISTE.
    A FORCE DE DIRE DES CONTREVÉRITÉS, LUI MEME SERA À SON TOUR ACCUSE.
    IL FAUT ARRÊTER DE JOUER AVEC LES MOTS SINON ON LUI SORTIRA DES ACCUSATIONS PLUS GRAVES ENCORE

Les commentaires sont fermés.