Le Wax Waxeet du Journal le Monde : Macky n’a jamais été cité dans l’article…Le journal présente ses excuses

Incroyable mais vrai. Le grand journal français, « Le Monde » fait du wax waxeet . Après avoir nommément cité le Président de la République du Sénégal Macky Sall dans cette affaire de scandale dite « Dossier Lamine Diack », le journal s’excuse, se rectifie et fait une précision. (La précision en bas suivie du lien).

« Précision: cet article est un résumé de l’enquête publiée vendredi 18 décembre sur le Monde.fr et dans la version imprimée du Monde (daté du 19 décembre). Une première version de ce résumé évoquait un lien avec la campagne de Macky Sall de 2012. Or les déclarations de Lamine Diack n’impliquent pas directement la campagne du président sénégalais, mais des réseaux d’opposition à son adversaire de l’époque, Abdoulaye Wade. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs pour cette confusion. La version complète, elle, ne mentionne pas de lien avec la campagne de Macky Sall. »

Voici le lien sur le journal

http://mobile.lemonde.fr/sport/article/2015/12/18/athletisme-comment-la-russie-a-ete-invitee-a-financer-la-campagne-electorale-au-senegal_4834736_3242.html?xtref=https://www.google.fr/

Les journalistes français ont insulté le Président du Sénégal, un pays souverain sans pour autant vérifié l’exactitude de leurs informations.
Pape Sembene pour Xibaaru

15 Comments

  1. Je n y crois pas.Les lobbies ont été actionnés.Vous n imaginez pas encore la puissance des francs- maçons et autres groupes de pression

  2. Lorsque je revis les différents paliers de la défense de Macky, mes certitudes restent intactes. D’abord c’est le parti de Macky qui nous dit que Macky n’est pas impliqué, qu’il n’a reçu aucun franc de Diack, que son budget de campagne s’élevait à… 10 millions.
    Nous y avons vu le démenti d’un autre mensonge qui avait été un slogan de ce parti, à savoir que Macky avait été financé en milliards par un milliardaire du kethiakh.
    Lamine Diack a été lui même activé pour aller déposer chez Youssou Ndour un démenti audio. De cet audio nous avons retenu que Diack exclue Macky, mais enfonce toute l’opposition à Wade, dont Macky ne ferait plus parti par la magie du verbe.
    Les deux tentatives d’effacer le nom de Macky font deux gros péchés: La ligne de Diack, celle officieuse du Sénégal, dans le dossiers de Diack, était qu’il n’a pas été corrompu, qu’il n’y avait pas d’argent de dopage. Et malheureusement pour défendre Macky, il a fallu enfoncer Diack. Et c’est Diack lui même qui s’y met. Même les avocats de Diack ne nient plus la corruption par l’argent du dopage, mais martèlent que Macky n’y a pas bénéficié.
    Et aujourd’hui une nuance, venue du Monde (qui devient crédible, parce qu’il a nuancé).
    Messieurs, nous avons compris.

  3. UN PAYS QUI N’AIME PAS SES FILS LEADER,IL EST TOUJOURS PRET A LES DETRUIRE DA SENGHOR JUSQU’A MACKY SALL .
    PARTOUT EN AFRIQUE ,ILS DONNENT UNE GRANDE IMPORTANCE A TRAVERS DES DEBATS,SUR LES OEUVRES DE CHEIKH ANTA DIOP MAIS AU SENEGAL ON L’IGNORE –

  4. C’est comme si quelqu’un nous sert un bon plat de Tiebou Dieune et apres l’avoir bien deguste et apprecie, il revient pour nous faire croire qu’on n’a mange du LAKH. ..

  5. BOU NEKON LAKH MOUY DIAM MAIS LOU YESS LAKH NGUEN LEK.AK LOUNGUEN FI WAKH LEP

  6. Sachez que les tentatives pour sauver notre dianke nationale seront inutiles. ..

  7. DU MEPRIS POUR CES GENS QUI N’AURONT JAMAIS DANS LA HONTE.
    MES CHERS LA POLITIQUE N’EST PAS LA BIBLE NI LE COURANT .REVENONS SUR TERRE SINON ELLE NOUS PLANTE LA HAINE DANS NOTRE COEUR.

  8. @domou darou
    Toi tu as deja mange et digere tous les cacas du Drianke. Tu fais pitie! !

  9. DU MEPRIS , CERTAINS SENEGALAIS N’AURONT JAMAIS HONTE .
    DANS LE MONDE DU JOURNALISME Y’A PLUS D’ANIMATEURS QUE DE JOURNALISTES ,REGLER LA MAISON DE LA PRESSE AVANT TOUT.

  10. Les journalistes se sont rectifiés grâce à une interpellation par un frère compatriote du nom de Mohamadou seydou seck. Ce dernier a interpellé les journalistes sur la question, et ils ont fini par reconnaitre leur erreur.

  11. Les finances reçus par Diack ont été confirmés par ses aveux et par ses avocats. Les mêmes avocats reconnaissent que ce qui est publié par le journal Le Monde ce sont des éléments du dossier. Diack, essayant juste de sauver son statut à l’IAAF, martèle que les finances reçus n’ont rien à voir avec sa position à l’IAAF (sûrement qu’on lui a précisé que c’est qu’en tant que originaire de Rebeuss que l’argent lui est remis, et que s’il avait jamais habité Yeumbeul il ne l’aurait pas).
    L’utilisation de ces finances contre Wade a été certifiée, toujours par Diack. Y en a marre a déjà avoué sa part reçu d’argent du dopage. Bien sûr qu’il (YAM) ne le dira jamais de cette façon. Pour eux il s’agit d’argent propre de Diack. Ils pourront même s’accrocher à une ignorance de l’origine de l’argent. Il y aura toujours une presse des 100 pour les soutenir contre la compréhension du pauvre peuple sénégalais.
    L’emploi de ces finances pour l’opposition contre Wade a été avoué par Diack, et par la caution de vérité que ses avocats ont donné à ce que Le Monde a publié.
    Aujourd’hui, deux choses sont incontestablement derrière nous et enterrées: l’innocence de Diack dans cette accusation d’argent de dopage, et le non financement étranger du combat contre Wade.
    Il reste juste à voir à quel moment cette distribution de millions du dopage pour l’opposition contre Wade s’est arrêtée. Parce que tout le monde sait qu’il y avait un moment où il n’y avait qu’un seul opposant à Wade (au deuxième tour): c’était Macky. Et si en ce moment là il y a eu financement d’argent du dopage pour l’opposition il ne peut aller que dans ses poches (il n’y a pas besoin explicite de citer son nom).
    La tâche des fanatisés et des dames de compagnie n’est pas aisée. A ce stade des aveux; ils sont obligés de trouver la subterfuge pour arrêter les financements de Diack avant le deuxième tour, dés lors qu’il n’est plus possible de les nier ou d’en nier le bénéfice de l’opposition contre Wade.

    Allez messieurs, à vos gymnastiques !

  12. TROP TARD POUR DÉDOUANER MACKY.
    CA SENT LE SOUFRE ET LA COMBINE.
    TOUS LES DÉMENTIS N’Y CHANGERONT RIEN MACKY EST MOUILLÉ JUSQU AU COU

  13. J’ai lu les numéros du Monde. En effet Diack ne précise pas de nom. Mais il avoue clairement avoir financé l’opposition de l’époque et les mouvement de jeunesses. Maky, Niasse, Tanor, Bathily etc…composaient l’opposition. Donc cela ne sert à rien de disculper Maky. Parce que disculper Maky revient à accuser Tanor et Niasse. Maky est-il plus honnêtes que ses autres alliés de l’opposition de l’époque ? Cet article nous amène à croire que seul Maky était honnête et que Niasse, Tanor, Bathily, Yen a marre, sociétés civiles etc…étaient tous des corrompus pourris. Voilà ce que cela donne de vouloir blanchir Maky à tout prix dans cette affaire. Laissez la justice française faire son boulot. Les juges français sont très tenaces et compétents. Ils feront leur boulot jusqu’au bout malgré nos palabres sénégalaises. Les juges français ne sont pas comme nos juges sénégalais. Ils sont indépendants et insensibles à nos débats sénégalo-sénégalais. Vous pouvez théoriser tout ce que vous voulez mais vous ne pouvez pas leur faire changer de trajectoire. Donc il serait plus raisonnable de laisser l’affaire suivre son cours. Renaud Van Ruymbeke en a déjà vu d’autres. Il est connu pour être très compétent et tenace. Il n’est pas comme ,nos procureurs qui envoient des commissions rogatoires à tort et à travers ou qui inventent de comptes bancaire fictifs à Singapour. Si Maky a été financé il le trouvera avec des preuves

Les commentaires sont fermés.